Wild Men T2 – Jay Crownover

img_4431

Résumé

Une chevauchée sauvage au coeur du Wyoming. L’idée venait pourtant d’elle. En voyant sa meilleure amie en proie à la tristesse, Emrys avait proposé de partir en randonnée équestre dans le Wyoming pour la distraire. Elle n’aurait jamais pu se douter des terribles événements qui surviendraient sur leur route. Emrys est ressortie de cette expérience l’âme meurtrie et le corps blessé, avec un seul objectif : oublier. Oublier tout ce qui s’est passé et la culpabilité qu’elle ressent vis-à-vis de Sutton, le troublant cow-boy qui a mis sa vie en danger pour la sauver. Elle a fui, voyagé, mais aujourd’hui il est temps de retourner dans le Wyoming. De retrouver sa meilleure amie, de se pardonner ses erreurs et… de remercier Sutton, qui n’a cessé de hanter ses pensées. Sauf que l’incident a transformé le cow-boy. Violent, auto-destructeur, il s’est emmuré dans la solitude. Emrys se sent désormais investie d’une mission : réparer cet homme brisé par la vie. Pour, enfin, redevenir elle-même.

MonavisAttention : Risque de spoilers concernant le premier tome ! 

Voilà un second tome que j’attendais de lire avec impatience et pour cause, le premier tome avait été un coup de coeur autant au niveau de l’histoire qu’au niveau des personnages principaux et secondaire. Concernant l’histoire, le premier volume terminait avec de lourdes blessures à la fois physiques et psychologiques pour les personnages d’Emrys et de Sutton et si on voit une partie de la reconstruction d’Emrys dans le tome précédant, celle de Sutton était encore à découvrir.

« J’ai regardé la vie quitter son corps, j’ai vu ses yeux s’assombrir et sa poitrine cesser de bouger. Mais ces trafiquants de drogue n’imaginaient pas combien les frères Warner étaient obstinés. »

Aucune surprise, les premières pages nous font découvrir des personnages totalement détruits, encore sous le choc d’avoir frôlé la mort. Sutton est le plus touché, il se noie dans l’alcool et on est face à un personnage totalement différent du premier tome. Quant à Emrys, si elle semble avoir un peu mieux gérer sa douleur, celle-ci reste soumise à des séquelles importantes ainsi qu’à un dégoût d’elle-même en raison de ses cicatrices.

« Mais au final, chacun serait mort pour l’autre. Il n’y avait rien que nous n’aurions fait pour nous protéger les uns les autres. »

Concernant la romance, celle-ci était déjà née en quelque sorte dans le premier tome, avant que tout ne parte dans tous les sens. J’ai énormément aimé cette nouvelle relation entre eux car, même si les sentiments sont déjà là, il y a tout à recommencer et une nouvelle relation à nouer. Ici le point clé de l’histoire va être centré autour du pardon à soi-même, de la reconstruction et sur le fait de pouvoir aller de l’avant.

« Leurs mots n’ont de pouvoir que si tu les laisses t’affecter. Et souviens-toi : tu n’es pas seule. »

Du côté de l’histoire, on est, comme pour le premier tome, dans une romance à suspense ce qui implique de l’amour mais également de l’action. De manière générale, je dirais que le rythme était beaucoup mieux géré dans le premier tome et l’autrice avait trouvé un bon équilibre. Ici, j’ai plutôt ressenti un livre en deux parties. La première partie est centrée autour des personnages et toute l’action est concentré à la fin du livre ce que j’ai trouvé dommage puisque, trop de choses se passent trop vite et cela m’a laissé un sentiment d’évènements trop rushés.

« Elle était mon garde-fou, un barrage contre le précipice vers lequel j’étais prêt à plonger tête la première. Elle remettait de l’ordre dans le chaos qui m’agitait. »

J’ai énormément aimé retourner dans cet univers si dépaysant de far-west qui m’a permis de m’évader du temps gris de septembre et de mes révisions. Même s’ils ne sont plus au coeur de l’histoire, j’ai également beaucoup aimé retrouvé les personnages de Cy et Leo qui m’avait tant plus dans le premier livre.

« Où que nous soyons et quoi que nous fassions, notre porte resterait toujours ouverte aux êtres que nous aimions. Où que l’on soit, quels que soit la situation, il y aurait toujours un refuge où s’abriter de la tempête. »

Au niveau de la fin, celle-ci m’a rendu assez triste. Je ne peux pas dire que c’est une fin mauvaise puisque c’est celle qui correspond le mieux aux besoins des personnages, mais j’aurais préféré une fin un peu différente. En tout cas, c’est un livre que j’ai énormément aimé et je me suis déjà procurée le dernier tome afin de découvrir l’histoire du dernier frère Warner.

Auteur : Jay Crownover
Titre : Wild Men T2
Edition : Hugo New Romance
Nombre de pages : 316 pages
Prix : 17€Etoile4.5

Laisser un commentaire