American Royals – Katharine McGee

img_4438

Résumé

Et si une famille royale régnait sur les États-Unis ?
Quand les États-Unis ont arraché leur indépendance aux Britanniques, George Washington, général en chef des armées américaines, s’est vu proposer la couronne. Et, au lieu d’insister pour que son pays devienne une république… il a accepté ! Deux cent cinquante ans plus tard, c’est donc la maison Washington qui est à la tête de la première puissance mondiale. Comme la plupart des familles régnantes, elle compte une héritière et un fusible, une éventuelle remplaçante. L’une sera la future reine, l’autre est là pour servir son pays, mais seulement au cas où. Béatrice et Samantha savent depuis l’enfance ce que l’on attend d’elles. Mais elles ne sont pas n’importe quelles princesses. Elles sont américaines, et leur pays est né d’une rébellion…

À seulement vingt-et-un an, Béatrice, élevée pour régner, a la chance de devenir la première reine du pays, où jusque-là seuls des hommes pouvaient exercer le pouvoir… une réforme du droit de succession a bouleversé son existence, mais son avenir tout tracé devient soudain trop pesant pour elle. Quant à Samantha, elle se soucie peu de briser les règles d’une cour qui se soucie peu de ses incartades – jusqu’au jour où sa sœur est soudain sommée d’épouser l’homme dont elle est tombée amoureuse… Sans oublier Jefferson, le frère jumeau de Samantha, relégué au troisième rang dans l’ordre de succession alors qu’il aurait dû régner, et pris dans une redoutable rivalité amoureuse.

Déchirés entre leur devoir et des penchants bien humains, les membres de la famille royale américaine se débattent sous les feux des projecteurs et des réseaux sociaux. Personnages irrésistibles, luttes d’influence et secrets d’alcôve… Une duologie sensible et cruelle qui rappelle la série phénomène The Crown, la modernité en plus. Découvrez, sous la plume de Katharine McGee, les mystères de la famille la plus célèbre de l’Histoire, dont les peines et les drames se jouent sur la plus vaste scène qui soit : le monde.

Monavis

Et voilà une chronique qui a mis énormément de temps à être publié et pour cause, entre les premiers partiels et mon brouillon d’article qui s’est supprimé, ce fût un trajet vers la publication remplie de péripéties. Si vous avez eu la flemme de lire le résumé de l’histoire, ce qui est tout a fait compréhensible vu sa taille, ce livre explore un univers alternatif où les Etats-Unis serait toujours une monarchie et du coup, on va suivre l’histoire des princes et princesses ainsi que de leur entourage, le tout dans un contexte moderne puisque l’histoire se déroule à notre époque.

« N’importe quel enfant peut rêver de devenir astronaute, pompier, danseur étoile ou médecin… Moi, personne ne m’a jamais demandé ce dont j’avais envie. Mon avenir était déjà tout tracé. »

Au départ, je ne vous cache pas que j’ai eu énormément de mal à rentrer dans l’histoire et pour cause, j’étais totalement perdue. C’est un livre où les personnages sont nombreux ainsi que les points de vue. En effet, on va suivre la vie de quatre jeunes femmes aux caractères différents mais toutes remplies de fougues et de forces. Du coup, avoir un livre avec autant de point de vue a été assez déroutant pour moi au départ.

« Mon destin, c’est d’hériter de la couronne. Je n’ai pas le choix. Toi, si. Tu jouis d’une liberté à laquelle je n’aurai jamais droit. »

Du côté des personnages, on retrouve donc Béatrice, la future reine du pays qui m’a beaucoup touché. Celle-ci est déjà confronté a énormément de pression et de sacrifices dus à sa position royale. On trouve ensuite les jumeaux Royaux Samantha et Jefferson qui forment un duo très drôle et très soudés. On a ensuite Nina, la roturière de l’histoire, très proche de la monarchie et qui est sans doute le personnage que j’ai préféré. Et finalement, que serait une histoire de monarchie sans une petite peste au passage ? Daphné est avide de pouvoir et n’a aucune limite pour gagner en pouvoir.

« Tu peux t’efforcer de réparer les erreurs de nos ancêtres et de construire un meilleur avenir, mais nier le passé, ou pire, tenter de le réécrire, est un stratagème de despote. Reconnaître nos torts est le seul moyen de ne pas les répéter »

Vous l’aurez compris, les personnages sont nombreux et chacun a un rôle particulier dans l’histoire, des problématiques différentes et il en va de même pour les relations. D’ailleurs, autant vous dire que du côté des amours, ça part vraiment dans tous les sens et les personnages sont confrontés à des situations assez particulières en raison de leur rang social. Mon coeur s’est d’ailleurs brisé à de multiples raisons pour certains personnages face à des amours impossibles.

« L’amour véritable se forge peu à peu, à mesure que l’on fonde une famille et que l’on partage les grandes expériences de la vie, avec ses problèmes, ses surprises et ses joies.»

Ce livre offre une vision moderne de la monarchie et permet de mettre en avant tous les sacrifices qui va avec ainsi que la pression exercée par le peuple. Chacun de leurs gestes est scrutée en permanence, à la recherche de la moindre erreur ou de la moindre polémique. On se rend compte également à quel point la société peut parfois se montrer archaïque, n’attendant qu’une chose, le mariage de Beatrice. Même si on est dans une fiction, ces éléments sont vrais et résonne particulièrement avec tout ce que subi Meghan Markle depuis son mariage.

« – Et que vous a-t-il enseigné d’autre ?
– Les bonnes manières à table, la révérence, comment entrer et sortir d’une voiture… »

Qui dit royauté dit également conflits politiques, tensions, rivalités, machinations et mensonges. Tout cela rend l’histoire très agréable et assez dynamique. Par contre, j’ai vraiment ressenti qu’on était d’avantage dans une histoire middle grade puisque les conflits se sont résolus de manière un peu trop rapides à mon goût.

« En tant que reine d’Amérique, elle serait l’incarnation vivante du patrimoine de son pays : le bon comme le mauvais. »

Mis à part cela, on est sur une histoire que j’ai énormément apprécié et je suis vraiment curieuse de découvrir la suite, d’autant que la fin était vraiment interessante et ouvre une multitude de questions pour la suite.

Auteur : Katharine McGee
Titre : American Royals
Edition : Lumen
Nombre de pages : 563 pages
Prix : 16€Etoile4.5

1 comment / Add your comment below

Laisser un commentaire