Tu fais quoi pour Noël ? Je t’évite – Juliette Bonte

img_5875Résumé

Charlie déteste Blade, et Blade le lui rend bien. Elle a essayé de s’entendre avec ce grand brun – vraiment ! – mais entre eux, ça ne passe pas. Le problème, c’est que Blade est un ami de James, le nouveau petit copain de la meilleure amie de Charlie. Alors, autant dire que l’éviter est sans espoir car, si les filles ont la réputation de n’aller aux toilettes qu’à deux, les hommes, eux, sont visiblement incapables de boire une bière sans leurs homologues testostéronés. Mais, quand les soirées évoluent dangereusement vers un projet de vacances en groupe pour les fêtes de fin d’année, Charlie comprend qu’elle est fichue. Car, s’il y a une chose qu’elle déteste encore plus que Blade, c’est bien Noël. Et, si Blade l’apprend, il va tout faire pour que ce séjour en Laponie devienne son pire cauchemar.

Monavis

Après avoir totalement adoré Mon ex, sa copine, mon faux mec et moi, j’avais vraiment hâte de me lancer dans un nouveau livre de cette autrice, tout en espérant l’apprécier autant que l’autre.

« Les photographies capturent l’éphémère. Elles permettent de détailler à l’infini une brève seconde de vie.

Premier bon point de ce livre : Il n’y a pas de longue introduction et l’histoire commence très rapidement, chose que j’aime énormément. On fait très rapidement la connaissance des personnages que nous allons accompagner tout au long de ce livre et on s’attache rapidement à eux.

« La seule chose que je peux t’assurer, c’est que tu ne vaux pas moins qu’un autre. Tu n’as pas besoin de prouver ta valeur pour être aimée, on t’aimera pour ce que tu es, avec tes qualités et tes défauts, comme n’importe qui. »

De manière générale, j’aime énormément les groupes d’amis dans les livres, encore plus lorsque les personnages sont bien maîtrisés et que chacun apporte un plus à l’histoire. Ici, c’est parfaitement ce que j’ai trouvé. Le groupe fait preuve d’une grande cohésion, chaque personnalité différente permet d’apporter une plus-value à la lecture.

 » Les blessures d’enfance restent souvent ouvertes, quelle qu’ait été la qualité du pansement qui s’est posé sur la plaie »

J’ai énormément aimé la relation entre Charlie et sa meilleure ami, Savanah, puisqu’elle possède toutes deux un passé commun en orphelinat qui les a énormément rapproché. Concernant cette fois la relation entre Cade et Charlie, il s’agit du classique ennemies to lovers et je dois dire que j’ai énormément aimé la dynamique et le piquant qui existaient entre ces deux personnages. Les deux s’accordaient parfaitement bien et je me suis accroché à cette relation.

« On est le dommage collatéral d’une histoire d’amour entre deux de nos proches. Une erreur de l’univers, ou les conséquences de l’humour approximatif du karma. »

Concernant l’esprit de Noël, celui-ci est assez présent. Tout d’abord, une partie de l’histoire se déroule en Laponie et quel meilleur endroit que le pays du Père Noël pour écrire une histoire de Noël ? Ensuite, c’est un livre à l’écriture fluide et simple, c’est addictif et on retrouve certains clichés classiques notamment du personnages qui détestent Noël VS celui qui adore cette période mais cela ne m’a pas du tout dérangé puisque c’est ce que j’aime dans les histoires de Noël.

« Je n’ai pas encore enterré les cadavres de mon passé. Dès que la période de Noël s’annonce, ils reviennent en force et envahissent mon esprit »

En conclusion, vous aurez compris qu’il s’agit d’un livre que j’ai énormément aimé mais celui-ci n’a pas été un coup de coeur. En réalité, s’il y a une chose que je déteste c’est de passer trop de temps sur un même livre or c’est ce qu’il s’est passé ici puisque, étant en période de partiels, je n’avançais pas du tout dans ma lecture. Du coup, même si j’ai beaucoup apprécié ma lecture, le coup de coeur n’a pas été présent.

Auteur : Juliette Bonte
Titre : Tu fais quoi pour Noël ? Je t’évites !
Edition : Harlequin
Nombre de pages : 429 pages
Prix : 16,90€Etoile4

Laisser un commentaire