Bla bla

Comment démarrer la lecture en VO ?

img_0407-1

Si vous suivez le blog régulièrement, vous avez pu voir que je possède énormément de livres en anglais. D’ailleurs si on prend l’ensemble de ma bibliothèque, je dois avoir autant de livres français que de livres anglais. La raison de ce choix est très simple : lire en anglais représente une différence de prix non négligeable, plus particulièrement lorsqu’on est étudiante avec un petit budget.

Si j’ai décidé d’écrire cet article, c’est parce que je reçois assez régulièrement des messages ou des commentaires me demandant des conseils sur la lecture en VO, comment commencer, quoi lire en premier, où en trouver ? Je me suis donc dit qu’un article sur ce sujet pourrait vous intéresser même si beaucoup l’ont déjà fait et que je pense que beaucoup de conseils vont se rejoindre puisqu’il n’y a pas vraiment de méthode différentes pour lire en VO.

Comment j’ai commencé à lire en VO ? 

Pour la petite histoire, j’ai lu mon tout premier livre VO quand j’étais au lycée. À l’époque, j’avais un niveau d’anglais assez correct, je possédais le vocabulaire de base appris à l’école mais à coté, je l’avais enrichie à force de regarder des séries en VOSTFR (Merci beaucoup à Vampire Diaries).

Je venais tout juste de découvrir TMI et j’avais dévoré les 5 premiers tomes à une très grande vitesse. À ce moment-là, un petit obstacle s’est dressé sur mon chemin : le dernier tome n’avait pas encore été traduit en français. Du coup, deux choix s’offraient à moi : attendre la traduction sachant qu’aucune date n’avait encore été annoncé ou essayer de le lire en anglais. Je suis le genre de lectrice qui n’aime pas attendre et lorsque je commence une saga, je déteste devoir patienter jusqu’à la sortie des tomes suivants. Par conséquent, j’ai pris mon courage à deux mains et je me suis lancée dans la langue de Shakespeare.

City of Heavenly Fire était un pavé de 768 pages et j’ai passé un bon moment pour le lire. J’avançais doucement, je ne comprenais pas toujours tout mais j’avais tellement envie de connaître la fin que je me suis accroché et j’ai finalement terminé le livre. TMI est donc le tout premier livre que j’ai lu en VO et c’est également pour cela que cette saga a une valeur sentimentale à mes yeux.

Quel niveau de langue pour commencer la lecture en VO ? 

Une des premières idées qui revient souvent et qui peut vous décourager c’est de penser qu’il faut absolument être bilingue pour lire en VO. Ceci est TOTALEMENT FAUX ! Alors effectivement, si vous connaissez seulement 3 mots en anglais, il va vous être très compliqué de lire un ouvrage entier, mais si vous avez un minimum de base, un peu de vocabulaire et une bonne volonté, vous pouvez vous lancez ! De toute manière, ce n’est qu’en lisant que vous réaliserez si vous en êtes capable donc autant essayer plutôt que de se bloquer par peur.

Avec quels livres commencer ?

 Ici tout dépendra de vos goûts. En tout cas, je vous déconseille de faire comme moi en vous lançant directement dans du fantastique ou de la fantasy. C’est un genre avec un lexique assez spécifique et il est fort probable que vous n’ayez jamais rencontré ces mots jusque là. Du coup, il est possible que vous rencontriez plus de difficulté et en tant que premier livre, vous pourriez vite être découragé.

Je pense que le plus simple pour commencer serait avec des lectures contemporaines ou des romances. Tout d’abord, parce que la plupart des mots que vous allez rencontrer sont des mots de la vie courante ou que vous avez déjà pu croiser dans votre vie, et ensuite parce qu’en général, le style d’écriture est assez fluide, composé de phrases courtes assez simples à lire. Je peux par exemple vous conseiller les livres de John Green, Jenny Han, Rainbow Rowell, Gayle Forman qui sont des livres très simples à lire.

Une autre possibilité de lecture consiste à lire un livre que vous avez déjà lu en version française et que vous avez adoré. Puisque vous connaissez déjà l’histoire, vous serez sans doute moins stressé à l’idée de ne pas tout comprendre puisque vous aurez déjà une idée de l’intrigue. De plus, il est important de choisir un livre que vous avez aimé car la lecture en VO est plus difficile, vous pouvez vite être découragé, mais si vous lisez quelque chose que vous aimez vraiment, vous aurez envie de connaître la suite et vous arriverez plus facilement à la fin du livre.

Concernant la fluidité …

Pour la fluidité, il est important que vous partiez avec l’idée en tête que vous ne comprendrez pas tout et c’est tout à fait NORMAL. Surtout, ne vous arrêtez pas dès que vous ne comprenez pas un mot, continuez jusqu’au bout de la phrase, voir même du paragraphe. Le mot vous est peut-être inconnu mais si vous poursuivez un peu, il est possible que vous déduisiez vous-même le sens du mot en vous appuyant sur le contexte.

Le seul moment où vous pouvez éventuellement chercher un mot, c’est s’il apparaît à de nombreuses reprises dans le texte et que vous n’avez pas réussi à en déduire le sens. Dans ce cas-là, vous pourrez éventuellement chercher le mot mais il est important que cela reste EXCEPTIONNEL, puisque si vous commencez à chercher chacun des mots qui vous posent problèmes, vous n’avancerez pas dans l’histoire et vous risquez vite d’être frustré et découragé.

Il faut savoir que je lis en VO depuis 5/6 ans et même si mon vocabulaire s’est énormément enrichi, il m’arrive encore de tomber sur des mots inconnus et c’est aussi ça la beauté de la lecture en VO, vous apprendrez tout le temps quelque chose de vos lectures.

Concernant le rythme de lecture …

Il faut savoir que lire dans une autre langue représente un énorme effort pour le cerveau puisque ce n’est pas naturel pour lui. Par conséquent, vous pouvez être fatigué plus vite ou ne pas avoir envie de lire. Quand cela arrive, NE VOUS FORCEZ PAS !

Lire doit être un plaisir, peu importe la langue ! Si jamais vous vous forcez, vous n’apprécierez plus autant l’histoire, vous risquez de comprendre moins bien, de perdre patience, voir même d’arrêter tout simplement le livre et de ne jamais le reprendre.

Pour empêcher cela, plusieurs solutions s’offrent à vous. Vous pouvez commencer par lire un chapitre par jour puis petit à petit, vous verrez que vous pourrez tenir de plus en plus longtemps. Une autre solution également serait d’alterner votre lecture avec un autre livre en français cette fois pour souffler un peu.

Finalement, s’il y a un mot que vous devez retenir c’est le mot PATIENCE. L’adage dit que « Rome ne s’est pas construite en un jour », c’est la même chose pour la lecture en VO. Au début, ça vous semblera assez dur mais vous allez voir qu’avec le temps, cela paraitra de plus en plus simple, jusqu’à ce que cela devienne quasiment naturel pour vous. En plus, vous remarquerez que vous ressentirez une immense fierté à chaque fois que vous terminerez et comprendrez un livre en VO.

Où trouver des livres en VO ? 

Tout dépendra de là ou vous habitez mais aujourd’hui, il est devenu assez facile de se procurer des livres en langues étrangères. La plupart des librairies comme la Fnac ou Cultura possède un petit rayon de livres en VO et en cherchant un peu, il est possible que vous tombiez sur quelque chose qui vous plaît.

L’autre solution est pour moi celle que je recommande et que j’utilise le plus est Internet, plus particulièrement Book Depository qui est devenue mon site de référence en matière de livres anglais. Les livres sont neufs, il y a un immense choix possible, les prix sont très abordables et la livraison est gratuite du coup, n’hésitez pas à vous lancer !

 

Et voilà, c’est tout pour cet article, j’espère que cet article vous aura aidé et peut-être poussé à essayer la lecture en VO. Si vous-même vous lisez en VO, n’hésitez pas à me dire en commentaire depuis combien de temps vous lisez, quel a été votre tout premier livre VO ou même à partager d’autres conseils ! 

27 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :