Chroniques,  Fantastique

Chronique : Je reviens te chercher – Guillaume Musso

Un matin, Ethan reçoit le faire-part de mariage de Céline, la femme qu’il aimait et qu’il a quittée pour se consacrer à sa fulgurante carrière. Désormais devenu l’un des plus brillants thérapeutes de Manhattan, Ethan est riche, célèbre, mais terriblement seul. Il lui reste une journée pour rattraper son erreur et reconquérir Céline. Vingt-quatre heures folles et pleines de mystère au bout desquelles il sera tué par un inconnu. C’est alors que l’incroyable se produit : la journée recommence. Ethan se réveille, au même endroit, le même matin, comme si le destin lui permettait de revivre ce moment décisif. Réussira-t-il, cette fois, à saisir la chance de sa vie ?

Voilà un petit moment que je n’avais plus lu de livre de Musso alors que c’est un auteur que j’apprécie énormément et, c’est au tour d’un détour à la Fnac avec ma meilleure amie, qu’elle m’a chaudement recommandé ce livre qu’elle avait énormément aimé.

« Mais pouvait-on, en une journée, racheter les erreurs de toute une vie ? »

Cette fois-ci, on retrouve le même type de personnage que dans tous les livres de Musso, à savoir Ethan, un homme qui vit à New York, qui est parti de rien et qui a réussi à faire carrière au point d »être une grande star de la psychologie. Néanmoins, comparé aux autres livres, je n’ai pas réussi à accrocher ce personnage que j’ai trouvé assez antipathique.

« Dans un film, tout s’arrangerait en trois minutes, dans un film, Ethan serait positif, conquérant, léger. Mais on n’était pas dans un film et il était tout sauf un héros. Il était à la dérive, déchiré et hanté par le doute. »

Il est totalement obnubilé par son travail et par sa carrière, au point d’abandonner à de nombreuses reprises des personnes qui lui sont chères et de causer beaucoup de mal autour de lui. Petit à petit, Ethan va évoluer et tenter de réparer ses erreurs passées et pour le coup, j’ai trouvé qu’il était une personne totalement différente à la fin du livre, plus attachante.

« Nous devons apprendre à vivre dans le présent. À trop regarder le passé, nous ressassons des remords et des regrets. »

Concernant l’intrigue, c’est ici que vient mon plus gros problème avec ce livre : c’est terriblement long à démarrer et il faut attendre une bonne deux-centaines de pages avant de vraiment voir où l’histoire veut aller. J’ai d’ailleurs eu l’impression que ce livre était découpé en deux : je n’ai pas du tout aimé ou même réussi à accrocher à la première partie mais ensuite le livre devient beaucoup plus dynamique, Ethan plus attachants et on découvre et comprend énormément de choses sur l’histoire.

« Dans trente secondes exactement, vous serez à l’aube du plus grand et du plus étrange des défis. Devenir quelqu’un d’autre. »

Le livre reprend une intrigue qui a déjà été vu dans pas mal de séries ou de films à savoir la même journée qui se répète en boucle encore et encore. Ethan va alors essayer différentes solutions et se rendre compte que ses actions ont énormément d’impact, non seulement sur lui, mais également sur des personnes qu’il pensait ne jamais revoir de sa vie. J’ai énormément aimé cette partie de l’histoire et même si d’habitude, je ne suis pas fan de ce type de scénario, je suis totalement rentrée dedans et j’avais énormément envie de savoir le dénouement de cet histoire.

« Dépêchez-vous de vivre, dépêchez-vous d’aimer, car vous ne savez jamais combien de temps il vous reste au compteur. Nous croyons toujours avoir le temps, mais ce n’est pas vrai. »

D’ailleurs, parlons-en de ce dénouement ! Comme d’habitude, Musso nous offre un retournement de situation totalement incroyable. Je n’avais pas du tout prévu cette fin et je dois dire que j’ai trouvé l’histoire et le dénouement magnifique et émouvant. La romance est présente mais de manière très légère, elle gagne en importance surtout vers la fin du roman.

« L’amour débarque à l’improviste, comme par effraction. Un instant, et plus rien n’existe. Soudain, tout est hors temps, hors norme. Soudain, la vie ne fait plus peur.

Je suis vraiment mitigée concernant ce livre puisque je ne dirais pas que j’ai détesté la première partie, ce serait un peu fort, mais ce qui est sur c’est que je n’ai pas du tout accroché. Et à l’inverse, la deuxième partie du livre a presque été un coup de coeur ! 

« Apprendre à vivre, c’est apprendre à être libre. Et être libre, c’est accepter que les choses arrivent telles qu’elles arrivent.  »

Ce ne sera donc pas mon livre préféré de Musso mais j’ai quand même apprécié de découvrir un autre de ces livres. Il y un an, j’ai lu Si c’était à refaire de Levy dont le résumé ressemblait énormément à celui-ci et, si celui de Musso m’a laissé insatisfaite de manière globale, celui de Levy a totalement conquis mon coeur donc je vous conseillerais plutôt celui-ci.

Auteur : Guillaume Musso
Titre : Je reviens te chercher
Edition: P0cket
Nombre de pages : 512 pages
Prix : 7,70€

No Comments

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :