Chroniques,  Contemporain

Chronique : L’autre personne que j’ai rencontré là-haut – Mitch Albom

Il y a quinze ans de cela, Eddie, un vétéran de guerre devenu mécanicien dans un parc d’attractions, est mort en sauvant la vie de la jeune Annie. L’accident a laissé une trace indélébile sur la fillette. Blessée, marquée et incapable de se rappeler pourquoi, elle lutte pour trouver son équilibre à mesure qu’elle grandit. Quand, jeune femme, elle retrouve Paulo, son amour d’enfance, elle pense avoir enfin trouvé le bonheur. Mais à la suite d’un terrible accident, Annie entame à son tour un voyage vers là-haut – où elle retrouve Eddie, l’une des cinq personnes qui lui montreront à quel point sa vie a compté. Poignant et magnifique, L’autre personne que j’ai rencontrée là-haut nous rappelle, au fil de rebondissements incroyables, que chaque vie est importante, et que chaque fin est en vérité un commencement, qui se trouve là, juste sous nos yeux.

Je remercie les éditions Kero pour l’envoi de ce livre ! 

Avant que l’on me présente ce livre, je vous avoue n’avoir jamais entendu parler ni de ce livre, ni du précédent ni même de l’auteur. Ce livre est en quelque sorte la suite des cinq personnes que j’ai rencontré là-haut, mais il peut être lu de manière totalement indépendante et d’ailleurs, le fait de ne pas l’avoir lu n’a pas été gênant dans ma lecture.

« C’est l’histoire d’une jeune femme prénommée Annie, et ça commence par la fin, lorsque Annie tombe du ciel »

C’est un livre vraiment très court puisqu’il compte seulement 216 pages. On fait rapidement la connaissance d’Annie, une jeune femme vivant actuellement le plus beau jour de sa vie puisqu’aujourd’hui, elle épouse son amour d’enfance. Néanmoins, cette journée si magnifique va très vite devenir un cauchemar puisque, suite à un tragique accident, Annie va se retrouver au paradis.

« Lorsqu’on construit, on le fait en s’appuyant sur les épaules de ceux qui nous ont précédés. Et quand on s’effondre, ce sont eux qui nous aident à recoller les morceaux »

Ce livre m’a énormément fait penser au livre Un chant de Noël de Charles Dickens puisque comme Scrooge, Annie va se retrouver confronter à plusieurs personnes, souvenirs ou évènements qui ont marqué sa vie. Le but de cette aventure étant d’apprendre un maximum de ses expériences passées afin d’aller de l’avant.

« Parce qu’on accorde plu d’importance à nos cicatrices qu’à notre guérison. On se souvient du jour précis où on a eu mal, mais qui se rappelle le jour où la blessure a disparu ? »

J’ai trouvé le personnage d’Annie extrêmement touchant. Elle a eu une vie difficile et malgré tout, elle a réussi à se construire et réussir sa vie. Au fil des pages on découvre également des souvenirs de sa relation avec Paulo et j’ai beaucoup apprécié que cela soit intégré à l’histoire puisque cela nous permet de mieux cerner leur relation.

« Les enfants commencent par avoir besoin de leurs parents. Avec le temps, ils les rejettent. Puis, pour finir, ils deviennent comme eux. »

Chacune des 5 personnes rencontrées là-haut va être une expérience assez unique pour Annie. Comme je vous le disais, chacune va représenter un élément marquant de sa vie et Annie va parfois découvrir certaines choses qu’elles ignoraient ou alors apprendre à pardonner.

« Nos vies sont reliées comme les fils sur un métier à tisser, entrelacées de lanières qui nous demeurent à tout jamais mystérieuse. »

Au final c’est un petit livre que j’ai beaucoup aimé découvrir puisque c’est une lecture très rapide, assez douce et émouvante. Surtout la fin, qui m’a tout simplement chamboulé.

Auteur : Mitch Albom
Titre : L’autre personne que j’ai rencontré là-haut
Edition : Kero
Nombre de pages : 216 pages
Prix : 17.00 €

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :