Chroniques,  Romance

Chronique : Aime-moi je te fuis – Morgane Moncomble

Tout le monde sait que la meilleure façon d’oublier son ex est de s’envoyer en l’air avec un inconnu. Non ? En tout cas, Zoé en est persuadée. Justement, elle trouve l’homme parfait pour le job dans un bar irlandais : un sourire idiot, un corps parfait et un pull de Noël ridicule, que demander de plus ? Zoé l’aurait même rappelé… s’il n’avait pas été le pire coup de sa vie. C’est décidé, Jason arrête les plans d’un soir. Il aurait dû comprendre le message plus tôt, mais cette nuit avec l’inconnue aux cheveux roses l’a convaincu : plus jamais ! Du moins jusqu’à ce que l’inconnue en question s’avère être Zoé, la colocataire de son meilleur ami Loan. Le souvenir de leur nuit catastrophique les pousse à se détester dès le début. Mais lorsque Zoé vient lui demander de l’aide, Jason lui propose un deal qu’elle ne pourra pas refuser.

Si le premier livre de Morgane Moncomble avait été une grande surprise, j’étais assez curieuse concernant cette nouvelle lecture. En effet, l’histoire se concentre sur la romance de  Zoé et Jason, des personnages que j’avais pu découvrir dans Viens, on s’aime. Néanmoins, autant j’avais énormément apprécié Zoé, autant Jason ne m’avait pas vraiment tapé dans l’oeil et j’avais d’avantage préféré Loan ou Ethan. Par conséquent, je ne savais pas vraiment si j’aimerais ce livre. Je ne vais pas faire durer le suspens plus longtemps mais ce tome a été un énorme coup de coeur !

« Aimer jusqu’à l’infini, c’est bien une connerie que les gens inventent pour oublier que l’Homme oublie très vite. »

Commençons d’abord par mon ressenti sur les personnages. Zoé est un personnage que j’ai adoré et pour lequel j’ai ressenti énormément d’affection. Malgré un caractère affirmé et un sarcasme élevé, c’est un personnage très touchant qui possède une histoire riche et complexe. Puis viens Jason, ma grande surprise de ce roman. Dans Viens on s’aime, je l’avais catégorisé comme un personnage sexiste en raison de certaines paroles qui sont restés bloqués dans ma mémoire. Ici, j’ai découvert un personnage totalement à l’opposé. C’est un garçon bienveillant, intelligent et très charismatique. Le book boyfriend parfait en somme ! Et concernant ces fameuses paroles, quelle n’a pas été ma surprise de découvrir que ces paroles avec un sens caché, une vrai histoire.

« Je déteste cette société où les femmes doivent entre belles pour les hommes et sinon, n’ont qu’à devenir gay »

Ce livre se déroule exactement dans le même laps de temps que Viens on s’aime et au départ, je me suis dit que ça pouvait être risqué puisqu’il n’y a plus d’effet de surprise et que cela peut vite devenir lassant. Or, ce ne fut pas du tout le cas ! Il y a énormément de parallèle avec le premier livre mais on découvre une seconde vision de certains éléments alors que d’autres sont de nouvelles découvertes. Il y avait un évènement particulier que j’attendais et pour cause, lors de ma première lecture, je n’e l’avais pas du tout prévu et j’avais eu le coeur totalement brisé. Ici, je savais que je devrais de nouveau faire face à ce moment mais cette fois, je pensais que, puisque j’avais le temps de me préparer, je souffrirais moins sauf que pas du tout ! Au contraire, j’avais le coeur encore plus brisé que la première fois.

« Je donne l’impression de savoir ce que je fais. Mais la vérité, c’est que ma vie m’échappe. »

Concernant la romance entre Zoé et Jason, je suis totalement rentrée dans leur histoire et on peut dire que je suis tombée amoureuse de leur relation. J’ai trouvé qu’il y avait beaucoup d’alchimie et d’électricité entre eux, ce qui rendait leurs échanges énormément agréables à lire. Chacun pousse l’autre dans ses retranchements et il y a énormément de positif qui sort de leur relation.

« Je sais qu’il regrette. Je sais qu’il m’aime. Mais ce jour-là, je comprends aussi qu’il est malade. »

Dans cette histoire, on retrouve énormément de thème important comme le féminisme, la bisexualité et plus particulièrement la discrimination et l’incompréhension auxquelles peuvent être sujettes les personnes bisexuelles. Ce livre aborde également le sujet des familles toxiques, les violences au sein des familles ainsi que les troubles alimentaire, notamment la boulimie.

« J’avais toujours eu un rapport d’attraction et de répulsion avec la nourriture, mais j’avais arrêté de me flageller pour chaque calorie ingurgitée. Jusqu’au retour de Bryan. »

L’écriture de Morgane Moncomble est fluide, légère et c’est un véritable régal de lire ses mots. Le premier livre avait été un coup de coeur et celui-ci en fût également un. Honnêtement, je suis totalement incapable de vous dire lequel j’ai préféré tant je les ai aimés. Ce livre fait partie de ce ceux qui, une fois commencé, vous ne parvenez pas à lâcher et même après avoir tourné la dernière page, vous continuer à penser aux personnages.

« A chaque complexe, il associe un nouvel adjectif. Parce que la beauté reste aléatoire. Parce qu’on ne devrait pas prendre ces adjectifs à la légère ni leur donner une connotation négative. »

En conclusion, vous l’aurez compris mais ce livre a été un énorme coup de coeur à tel point que Morgane Moncomble fait désormais partie de mon top 3 de mes auteurs préférés et j’ai vraiment hâte de lire ses prochaines oeuvres.

Auteur : Morgane Moncomble
Titre : Aime moi je te fuis
Edition: Hugo New Romance
Nombre de pages : 480 pages
Prix : 17,00€

6 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :