Chroniques,  Jeunesse,  Romance

Chronique : Always and forever, Lara Jean – Jenny Han

« Life is good for Lara Jean. She is head over heels in love, her dad’s finally getting remarried and her sister Margot is coming home for the summer. But change is looming. And Lara Jean can’t ignore the big lige décisions she has to make – where she goes to college for one. Because that would mean leaving her family – and possibly the boy she loves – behind. When your heart and your head are saying two different things, which one should you listen to ? »

Attention : Risque de spoilers concernant les tomes précédents ! 

Voilà un livre qui reposait depuis un moment dans ma bibliothèque puisque si vous vous souvenez bien, je l’ai acheté en Janvier, soit il y a plus de 4 mois. Comme je ne savais plus quoi lire, j’avais proposé un sondage en story Bookstagram et, à mon énorme surprise, vous avez choisi celui-ci à la majorité. Je pense que sans vous, ce livre serait resté encore un bon moment à prendre la poussière dans ma bibliothèque et cela aurait été vraiment dommage puisque j’ai adoré cette lecture.

“Being vulnerable, letting people in, getting hurt . . . it’s all a part of being in love.”

Dans les précédents tomes, nous avons pu suivre la relation entre Peter et Lara Jean ainsi que leur difficultés en tant que tout d’abord, faux couple puis vrai couple. On aurait pu croire que ce tome-ci serait plus calme pour les deux amoureux sauf que pas du tout puisque ceux-ci se retrouvent face à un ennemi considérable : le temps.

“Outside of my family, I think he might be the person I know best of all.”

Les personnages ont bien grandi depuis le premier tome et le lycée arrive bientôt à sa fin et de nombreuses décisions doivent être faites. C’est un livre qui abordent donc toutes les difficultés qui suivent cette période à savoir la peur de l’inconnu, le fait de quitter ses amis et sa famille et surtout les questions concernant son orientation future. Ce sont des thématiques qui m’ont vraiment beaucoup touché et j’ai ressenti pendant toute ma lecture une vague d’angoisse et de nostalgie puisque c’est une période transitoire que j’ai déjà vécu et que je revivrais bientôt.

“It’s not over yet. We still have the whole summer ahead. But high school, the two of us here together, Lara Jean and Peter as we are today, that part is done. We’ll never be here exactly like this again.”

C’est également un livre que j’ai trouvé important puisque, comme dans les tomes précédents, la famille de Lara Jean occupe une place très importante dans cette histoire. D’autant plus que celle-ci est sur le point de s’agrandir avec le remariage du père de Lara Jean. Ainsi, l’auteure nous montre qu’il est toujours possible de retrouver l’amour après un deuil, d’être heureux à nouveau mais elle soulève également les questions concernant l’acceptation d’une nouvelle venue dans la famille. J’ai énormément aimé chacun des personnages mais je dois dire que j’ai eu un peu plus de mal avec Margot puisque, même si ses raisons étaient compréhensibles, je l’ai trouvé assez méchante voire arrogante par moment.

“Already our paths are diverging, a little more every day, the closer we get to August.”

Concernant Lara Jean et Peter, je les ai énormément aimé dans ce tome. On voit Lara Jean s’affirmer petit à petit et prendre des décisions cruciales pour son avenir et Peter évolue également de son côté. Néanmoins, cela va poser un problème important, plus particulièrement pour l’avenir du couple puisque chacun va devoir évoluer dans des villes différentes. J’ai eu énormément de peine pour eux et jusqu’au dernier moment, je n’avais aucune idée de ce que Jenny Han avait réservé pour ses personnages et je craignais énormément que ce dernier tome ne marque la fin de l’histoire de Lara Jean et de Peter.

“It’ll be different when it’s not so novel anymore, when not seeing him every day is the new normal, but for now, just for now, longing is its own kind of perverse delight.”

Au final, c’est un livre que j’ai trouvé très émouvant, à la hauteur des autres livres de la saga, et je ne voulais surtout pas le terminer. Je ne m’étais pas rendu compte à quel point je m’étais attachée aux personnages et j’ai eu énormément de mal à leur dire au revoir. D’ailleurs je donnerais tout pour avoir un quatrième tome …

Auteur : Jenny Han
Titre : Always and forever, Lara Jean
Edition : Scholastic
Nombre de pages : 325 pages
Prix : £6.99


Chronique des tomes précédents :

Chronique du tome 1 : À tous les garçons que j’ai aimés
Chronique du tome 2 : Ps : I still love you

2 Comments

  • lesreliquesdemango

    Belle chronique <3 Cette trilogie est un véritable coup de coeur pour moi! J'ai aimé tous les personnages, surtout la famille Covey 😛 Malgré les "clichés", je trouve que Jenny Han a su insuffler de l'originalité à son histoire et ça passe comme un charme. C'est une lecture "doudou" que je relirai probablement de nombreuses fois 🙂 D'habitude je n'aime pas les fins ouvertes, car j'aimerais connaître le point de vue finale de l'auteur, mais j'avoue que là, mon petit coeur d'artichaut a le plaisir de s'imaginer Lara et Peter pour toujours <3 (Team Peter K. :D) Bonne journée!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :