Chroniques,  Fantasy,  Jeunesse

Gardiens des Cités Perdues T.3 : Le Grand Brasier – Shannon Messenger

Voilà plusieurs semaines que Sophie Foster n’a plus aucune nouvelle du Cygne Noir, l’organisation clandestine qui l’a créée. Si elle se sent abandonnée, la jeune Télépathe redoute surtout qu’un traître n’ait infiltré leurs rangs. Pourtant, elle a bien vite d’autres chats à fouetter : un mystérieux traqueur est découvert sur Silveny l’alicorne, Vertina, le miroir spectral de Jolie, refuse obstinément de révéler ce qu’elle sait, et le Conseil ordonne à Sophie de guérir Fintan, le Pyrokinésiste à l’esprit brisé, malgré l’immense menace qu’il représente…

Toujours accompagnée de Keefe, Dex, Fitz et Biana, la jeune fille est entraînée dans un tourbillon de révélations et de rebondissements… à tel point que, déterminée à démasquer les rebelles qui menacent les Cités perdues, elle va commettre un terrible faux pas, et conduire les elfes au bord de la guerre !

En me lançant dans ce livre, j’avais pas mal d’attentes puisque le tome précédent avait été une légère déception par rapport au premier tome que j’avais adoré ! Pour ce troisième livre, on m’en avait dit énormément de bien et si je devais résumé ma lecture en un seul mot, ce serait sans hésitation le mot « Wouah ».

« Chaque individu porte en lui le bien et le mal. »

Contrairement au second tome qui comportait certaines longueurs au début, ici ce ne fut pas du tout le cas. Le livre commence vraiment rapidement et il y a des moments forts dès le départ. La menace du Cygne Noir pèse toujours sur les personnages mais dans ce tome, il y a énormément de révélations et on s’aperçoit que l’ennemi n’est peut-être pas celui qu’on imaginait. Ajoutons à cela, la menace d’une nouvelle guerre et nous voilà avec une histoire riche en rebondissement.

« La fureur s’emparait déjà d’elle. Elle s’en nourrit, la laissa s’insinuer dans son coeur pour anéantir peur et tristesse. »

Concernant les personnages, que dire à part que je les aime toujours autant ? De manière général, ils gagnent tous en maturité mais également en importance dans le roman. Si dans le second tome Biana et Fitz n’apparaissaient quasiment pas, ici ils sont très présents ainsi que Keefe. Par contre, le seul personnage avec lequel je n’accroche vraiment pas est Dex que je trouve trop jaloux et immature.

« Tout adolescent rêve de se démarquer de sa famille. Mais en grandissant, on apprend à mieux apprécier ses parents »

La grande force de ce troisième par rapport aux deux précédents c’est que c’est la première fois où les personnages vont vraiment former une équipe, un groupe soudé alors que jusque là, on avait eu droit à Dex/Sophie dans le premier tome et Keefe/Sophie dans le deuxième. Chacun apporte un vrai plus au groupe grâce à leurs pouvoirs ainsi que leurs personnalités toutes différentes mais complémentaires.

« Elle nous rappelle à quel point nous sommes minuscules face au monde gigantesque qui nous entoure. Une personne seule ne peut être la source de quoi que ce soit, tout découle de l’emboîtement de millions de pièces »

Au niveau de l’intrigue, non seulement ce livre est riche en rebondissement et en actions, mais il est également très important au niveau des révélations. En effet, on apprend énormément de choses sur le Cygne Noir, sur Jolie, sur l’origine de Sophie mais également sur une nouvelle menace et sur certaines trahisons. D’ailleurs en parlant de trahisons, certains plot twist m’ont vraiment laissé pantoise.

« Il y aura toujours des gens pour nous décevoir. C’est à nous de décider quand leur pardonner, et quand leur tourner le dos. »

J’ai dévoré ce livre en très peu de temps tant celui-ci est addictif. Mais rien ne m’avait préparé aux dernières deux-cents pages. Il s’est passé tellement de choses en si peu de temps que je ne savais pas où donner de la tête. D’un côté, j’avais absolument envie et même le besoin de lire la suite, et d’un autre côté, j’étais vraiment effrayée par tout ce qui pouvait potentiellement se passer.

« Nous ne pouvons contrôler les actes des autres, pas plus que nous ne pouvons les empêcher de nous décevoir. Nous sommes juste capables de nous nourrir de notre colère et de notre douleur afin de prendre le dessus. »

Au final, ce livre a été un énorme coup de coeur et j’ai vraiment hâte de lire la suite. C’est également un tome important puisqu’au vue de la fin, on se doute que l’histoire va prendre un tournant radical et il me tarde vraiment de découvrir le quatrième tome.

Auteur : Shannon Messenger
Titre : Le Gand Brasier
Edition : Lumen
Nombre de pages : 598 pages
Prix : 15€

4 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :