Chroniques,  Jeunesse,  Romance

PS : I like you – Kasie West

Un jour d’ennui en cours de chimie, Lily griffonne les paroles de sa chanson préférée sur son bureau. Lorsqu’elle s’assoit à la même place le lendemain, elle découvre que quelqu’un a écrit la suite… Très vite, Lily et son mystérieux interlocuteur se lancent dans une correspondance enfiévrée. La jeune fille n’a jamais autant eu envie d’aller en cours – mais surtout pour y savourer sa lettre du jour ! Derniers groupes de musique indé à découvrir, secrets de lycée ou confidences plus intimes… tout semble les rapprocher. Peu à peu, Lily réalise que son coeur s’emballe pour celui qui se cache derrière cette plume. Mais alors que l’identité de son amour épistolaire se dévoile peu à peu, Lily va découvrir que certains cris du coeur devraient peut-être rester silencieux…

Avec l’été qui arrivait, j’ai eu envie de me lancer dans de petits livres plus légers à lire et c’est au détour d’un passage à la Fnac que je suis tombé sur PS : I like you, une romance qui avait l’air assez légère et mignonne, exactement ce que je recherchais. Au final, mes achats se sont multipliés et ce petit livre a passé quelques mois dans ma bibliothèque avant que je ne me décide enfin à le lire.

« Je me sentais très bien sans personne. Parfois même, je préférais la solitude »

Dans ce livre, on fait la connaissance de Lily, un personnage que j’ai trouvé cruellement attachant et que j’ai adoré ! Puis vient son mystérieux interlocuteur que je ne nommerais pas puisque son identité est l’un des éléments de l’intrigue au début du livre. Pour le coup, il a été mon personnage préféré et ce, dès sa première apparition dans l’histoire du coup j’espérais énormément qu’il soit le fameux auteur des lettres et lorsque ce fut le cas, j’était vraiment ravie.

« Tout le monde autour de moi décide de mon destin, et parfois j’ai l’impression de ne faire que suivre le mouvement. »

Les deux personnages vont alors apprendre à se connaître via des lettres cachées sous un bureau de chimie et je me suis retrouvée à être aussi impatiente qu’eux à l’idée de découvrir de nouvelles lettres. Si au départ, ce ne sont que des petits éléments comme des groupes de musiques qui sont abordés, petit à petit les lettres vont gagner en profondeur et le côté anonyme va vraiment libérer leur parole.

« J’avais le sentiment que ces lettres montraient son vrai visage. Mais à quoi ça servait de savoir ça ? Jamais il ne le montrerait devant les autres. »

L’histoire est très légère et fluide à lire, les pages se tournent sans même que l’on s’en rende compte et j’avais toujours envie de connaître la suite. Au niveau de l’histoire en elle-même, je ne vous cache pas que certains éléments de l’histoire sont hyper prévisibles et pourtant, ça ne m’a pas du tout dérangé puisque l’histoire prenait exactement la tournure que j’avais envie.

« Ma famille m’ignore, la tienne est trop présente. Peut-être qu’on pourrait les rassembler pour qu’elles s’équilibrent mutuellement. Peut-être qu’on pourrait se stabiliser mutuellement, toi et moi… »

Concernant la fin, il y a eu un petit rebondissement dans les dernières 50 pages qui m’a donné le sentiment que la fin de l’histoire a été assez rushé mais comme j’avais tellement aimé l’histoire de manière générale, là encore ça ne m’a pas plus dérangé que ça.

« C’était un mec. Un mec qui aimait la même musique que moi, s’ennuyait en cours de chimie et avait le sens de l’humour. On était des âmes sœurs. »

Au final, cette lecture a été un petit coup de coeur puisqu’il a exactement répondu à mes attentes : une lecture fraiche, légère et sans prise de tête. J’ai d’ailleurs regretté le fait qu’il n’y ait pas un second tome puisque j’aurais adoré voir l’évolution des différents personnages et je n’avais pas envie de leur dire au revoir.

Auteur : Kasie West
Titre : PS : I like you
Edition : Hugo New Romance
Nombre de pages : 366 pages
Prix : 7,60€

3 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :