Chroniques,  Romance

Il était une fois T1 : Nicholas – Emma Chase

Nicholas Pembrook est le prince héritier du trône de Wessco. Son Délice Royal, comme le nomment les médias est incroyablement sexy, il a un charme fou mais il est incroyablement arrogant… en même temps, comment ne pas l’être quand tout le monde s’incline constamment devant vous ?

Par une nuit froide, sous les flocons de neige à Manhattan, le prince rencontre une ravissante brune qui ne baisse pas les yeux et ne fait pas de révérence… mais qui lui envoie une tarte en pleine figure. Nicholas tombe sous le charme et est prêt à tout pour parvenir à ses fins.

Olivia Hammond, serveuse à New York se fiche de la royauté et n’avait jamais imaginé rencontrer un prince. Il était une fois une Reine austère et inflexible, un prince héritier de secours complètement instable et des paparazzis acharnés. Même si le royaume a échangé son carrosse contre une Rolls Royce et qu’aucune tête n’est tombée depuis bien longtemps, la famille royale n’entend pas accepter de roturière sur le trône.

Nicholas a grandi les yeux rivés sur lui, mais aujourd’hui c’est pire, avec l’échéance d’un mariage royal, le monde entier scrute ses moindres mouvements. Mais le plus important, au-delà de ce qu’il représente, le prince devra décider qui il veut être : un roi…ou l’homme qui aimera Olivia pour toujours.

Il est assez incroyable de penser qu’il y a encore quelques mois, je ne lisais aucune romance alors que désormais, celles-ci font partie de la majorité de mes lectures. Toujours à la recherche d’histoires fraiches et légères pour l’été, Nicholas me semblait être un excellent choix puisque celui-ci est considéré comme une comédie romantique. Chose que je ne savais pas encore c’est que ce petit livre deviendrait un petit coup de coeur.

« J’étais connu avant d’être né, et mon prénom restera grave dans l’Histoire longtemps après que je sois redevenu poussière. »

Dès le départ, on fait la connaissance de Nicholas, un prince en proie à de grandes responsabilités mais dont la vie sentimentale est assez chaotique. Nicholas fait définitivement partie des personnages typiques qui font battre mon coeur : drôle, ironique mais au grand coeur. A côté de ça, Olivia est un personnage que j’ai tout autant aimé, simple, terre à terre mais malgré tout assez forte et importante.

« L’infamie est temporaire, la célébrité est passagère, mais la royauté est éternelle »

Du côté des personnages secondaires, là encore ils m’ont énormément plu. Henry, le frère de Nicholas est un prince haut en couleur, incroyablement sarcastique mais qui possède une part de sensibilité qui m’a beaucoup touché et que j’ai hâte de découvrir plus en profondeur dans le second tome. Ellie, la soeur d’Olivia, a également été un personnage bénéfique à l’histoire puisqu’elle apportait un vent de fraicheur et de folie à l’histoire. Le seul personnage avec qui j’ai eu du mal était la grand-mère des princes puisqu’en tant que Reine, celle-ci représente l’archétype de la vieille monarchie refusant tout changement.

« La douleur est un don. C’est un signal que quelque chose ne va pas et qu’il faut corriger la situation. Sans la douleur, une blessure légère pourrait entrainer des conséquences mortelles. La culpabilité fonctionne de la même manière. C’est la conscience qui signale au cerveau que quelque chose ne va pas. »

Du côté de la romance, j’ai énormément aimé la construction de leur histoire. Emma Chase parvient en très peu de page à aborder toutes les étapes d’une relation à savoir la rencontre, l’amitié qui se crée et ensuite les sentiments. Je n’ai pas eu la sensation que leur lien était trop rushé et j’ai énormément aimé le rythme mis en place par l’autrice.

« Je ferme les yeux, et je me promets de me souvenir de ce sentiment. De ce moment. De cette nuit. »

Ce livre est assez important puisqu’en dehors du côté humoristique, l’histoire dénonce certains travers de la monarchie et la célébrité de manière plus générale. En lisant cette histoire, je n’ai pas pu m’empêcher de faire des parallèles avec la vie de Meghan Markle et du Prince Harry plus particulièrement concernant l’acharnement et l’omniprésence quotidienne de la presse.

« Il n’est pas facile d’être mon amie, et encore moins d’être mon amante. Il vaut mieux me voir comme une bombe à retardement – tout ce qui m’entoure finit par subir des dommages collatéraux. »

Ce livre étant une histoire de Prince et Princesse des temps modernes, je me doutais en me lançant dedans que ce serait le genre de livre qui finit bien. Au final, je dois dire que j’ai été agréablement surprise puisque je ne pensais pas du tout que l’histoire prendrait cette tournure. Il y a quelques rebondissements à la fin de l’histoire que j’ai tout simplement adoré et qui m’ont fait encore plus aimer ce livre.

« Ma mère m’avait dit, un jour, que le temps était comme le vent. Il nous fouette et tourbillonne autour de nous, mais malgré tous nos efforts, on ne peut pas jamais le saisir pour le ralentir. »

Au final, vous l’aurez compris, ce fût une excellente lecture pour moi, autant du côté des personnages que de l’histoire. C’est une trilogie qui, je pense, va continuer de faire battre mon coeur et j’ai vraiment hâte de découvrir le second tome. C’est le genre de livre doudou, frais et léger qui met du baume au coeur, exactement ce dont j’avais besoin.

Auteur : Emma Chase
Titre : Il était une fois, Nicholas
Edition : Hugo New Romance
Nombre de pages : 410 pages
Prix : 7.60€

3 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :