Chroniques,  Romance

The Elements T1 : The Air He Breathes – Brittainy C.Cherry


Tristan et Elizabeth sont voisins, ils n’ont rien en commun à part leur passé douloureux. Elle a choisi de continuer à vivre ne serait-ce que pour sa petite fille Emma. Il a choisi de s’extraire du monde. Mais Elizabeth ne l’entend pas de cette façon. Elle sait qu’ils sont tous les deux en miettes et qu’ensemble ils seront plus forts pour affronter leurs fantômes. C’est sans compter avec toutes les embûches que les habitants de leur petite ville vont mettre sur leur route. Ensemble, ils sauront vaincre les idées reçues.

Voilà une saga dont j’entendais énormément parler et ce, depuis un long moment ce qui a su susciter mon intérêt. Au final, c’est un peu par hasard que je me suis procuré ce livre puisque j’ai eu la chance de trouver la quadrulogie complète sur Vinted pour un prix défiant toute concurrence. Je ne pouvais donc pas passer à côté de cette occasion et je ne regrette absolument pas ma décision puisque ce premier tome a été un coup de coeur. 

« Je reportais toujours au lendemain. Je pensais que j’avais le temps, mais parfois, le lendemain ne vient jamais et il ne te reste que les souvenirs d’hier. »

Ce livre n’est pas une romance toute rose, joyeuse, remplie de coeurs et d’étoiles. Au contraire, l’histoire est assez sombre, les personnages sont brisés et énormément de thèmes durs sont mis en avant. Dès le départ, j’ai adoré Tristan même si celui-ci apparaît peu agréable, froid et un peu bourru sur les bords, c’est un personnage au coeur énorme. Elizabeth quant à elle est tout autant plongé dans ses propres ténèbres mais gère un peu mieux la situation que Tristan. Elle possède une force incroyable et continue de se battre chaque jour pour sa fille et pour reprendre une vie normale.

« Aucune âme sœur ne quitte ce bas monde seule ; elle emmène toujours un morceau de son autre moitié »

Ce que j’ai beaucoup aimé ici, c’est qu’en général dans les livres, on a toujours un personnage brisé qui va être aidé par un autre, une ombre et une lumière. Or ici, ce n’est pas du tout le cas puisque les deux personnages sont en souffrance. Ils sont seuls et au final c’est leur douleur commune qui va les rapprocher. Ensembles, ils peuvent enfin extérioriser, arrêter de faire semblant d’aller bien et accepter de souffrir pour pouvoir aller mieux.

« Les moments de bonheur valent bien un chagrin d’amour, et les morceaux d’un cœur brisé peuvent être recollés. Je veux dire, bien sûr, il restera des fêlures et des cicatrices et les souvenirs restent parfois brûlants, mais cette brûlure, c’est un moyen de te rappeler que tu es vivant. Cette brûlure, c’est ta renaissance. »

C’est une histoire que j’ai trouvé très pure et humaine. La plume de l’autrice est fluide, elle transmet énormément d’émotions en quelques phrases et les thèmes abordés sont durs mais importants. C’est ainsi qu’on voit tour à tour être soulevés le deuil, la reconstruction ou l’importance de l’amour et l’amitié. Une chose qui m’a énormément touchée a été de voir le regard des gens face au deuil ainsi que leur jugement continue sur la manière dont chaque personne vit son deuil ainsi que le temps jugé acceptable avant d’aller de l’avant.

« Parfois, ce qu’il y a de plus difficile quand on doit vivre sans les êtres qui nous sont chers, c’est de penser à respirer. »

Alors que cette lecture fut touchante et puissante du début à la fin, je pensais avoir livré énormément d’émotions mais c’était sans compter sur la fin. L’histoire prend un dernier tournant que je n’avais pas vraiment vu venir et qui m’a fait craindre pour le futur de l’histoire.

« La magie réside dans les petits moments. Dans les petites attentions, les sourires affectueux, les rires muets. La magie, c’est de vivre l’instant et de s’autoriser à respirer et à être heureux.Mon cher garçon, la magie c’est d’aimer. »

Au final, cette lecture a été un coup de coeur grâce à son originalité. La new romance peut parfois basculer dans le cliché ou dans des textes trop superflus ou légers et là, ce ne fût pas du tout le cas. Le livre m’a absorbé de la première à la dernière phrase et cela m’a énormément donné envie de découvrir les prochains tomes de la série.

Auteur : Brittainy C. Cherry
Titre : The Air He Breathes
Edition : Hugo New Romance
Nombre de pages : 422 pages
Prix : 17€

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :