Chroniques,  Développement personnel

L’homme qui voulait être heureux – Laurent Gounelle

Imaginez…
Vous êtes en vacances à Bali et, peu de temps avant votre retour, vous consultez un vieux guérisseur. Sans raison particulière, juste parce que sa grande réputation vous a donné envie de le rencontrer, au cas où…
Son diagnostic est formel : vous êtes en bonne santé, mais vous n’êtes pas heureux.
Porteur d’une sagesse infinie, ce vieil homme semble vous connaître mieux que vous-même. L’éclairage très particulier qu’il apporte à votre vécu va vous entraîner dans l’aventure la plus captivante qui soit : celle de la découverte de soi. Les expériences dans lesquelles il vous conduit vont bouleverser votre vie, en vous donnant les clés d’une existence à la hauteur de vos rêves.
Avec L’homme qui voulait être heureux, c’est tout un monde de possibilités nouvelles qui s’ouvre à nous à la lecture de cette histoire passionnante, où l’on découvre comment se libérer de ce qui nous empêche d’être vraiment heureux.

Cela faisait un petit moment que j’avais envie de me plonger dans des lectures de développement personnel. C’est au détour d’un énième détour en librairie où je suis tombée par hasard sur ce livre et le résumé m’a tellement tenté, que je n’ai pas pu reposé ce livre. Sans le savoir, je venais apparemment de me procurer le livre d’un des auteurs les plus connus dans le genre.

« Le bonheur était peut-être réservé à certaines personnes, à quelques élus dont je n’étais pas. »

C’est un livre qui est vraiment tout petit et qui est très rapide à lire, surtout si vous avez l’habitude de lire des pavés de 500 pages. L’histoire se met très rapidement en place et on ne perd pas vraiment de temps inutilement ce qui est assez appréciable. Du côté des personnages, il n’y aura pas énormément de chose à dire dessus puisqu’au final, ce n’est pas vraiment le point important de l’histoire.

« En Occident, vous avez l’habitude de séparer le corps et l’esprit. Ici, nous pensons que les deux sont intimement liés et forment un tout cohérent. »

Ici, on se concentre sur les leçons de vie que l’on peut tirer du sage et je dois dire qu’énormément de ses leçons ont été introspective pour moi. Ce livre met en avant plusieurs problématique de la vie quotidienne comme la confiance en soi, la prise de risque, la réaction face au refus ainsi que la poursuite de ses rêves. Il y a énormément de leçon de morale que j’ai trouvé vraiment très intéressante de comparaison auquel on pense pas forcément et qui pourtant sont importantes.

« Pour la première fois, je me dis que j’aurais aimé être balinais et appartenir à une culture qui aurait induit en moi des croyances si positives. »

C’est un livre que j’ai beaucoup aimé lire. J’ai été dépaysé par le cadre paradisiaque et c’est un récit qui marque les esprits et donne matière à réfléchir sur les enseignements de sa propre vie. Au final, je pense me procurer un autre livre de l’auteur un de ces jours puisque j’ai beaucoup aimé sa plume.

Auteur : Laurent Gounelle
Titre : L’homme qui voulait être heureux
Edition : Pocket
Nombre de pages : 168 pages
Prix : 6,40€

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :