Chroniques,  Romance

Confess – Colleen Hoover

Auburn Reed a des plans très précis pour son avenir, et elle ne laissera personne se mettre sur son chemin. Lorsqu’elle franchit la porte d’une galerie d’art à Dallas pour un entretien, elle s’attend à tout sauf à l’irrésistible attraction qui la pousse vers Owen Gentry. Cet artiste énigmatique semble avoir beaucoup de choses à vouloir cacher à tout prix. Pour tenter de découvrir ses secrets les plus intimes, Auburn va baisser toutes ses barrières, pour comprendre qu’elle risque bien plus gros qu’elle ne pensait. Elle n’a qu’une solution : s’éloigner d’Owen au plus vite. Mais la dernière chose que souhaite Owen, c’est la perdre. Pour sauver leur relation, il devra tout confesser. Mais parfois, les mots peuvent être bien plus destructeur que la vérité…

Colleen Hoover est une autrice que l’on ne présente même plus et pour cause, c’est l’une des autrice n°1 dans la romance. Si vous suivez un peu mes lectures, vous savez que j’ai déjà lu deux livres d’elle et comme vous avez pu le voir ici et ici, les coups de coeur on été à chaque fois présent. Par conséquent, la barre était vraiment très haute et à ma grande surprise, celui-ci fût encore une fois, un immense coup de coeur ! 

« Tout ce qui touchait à l’avenir nous échappait, mais on pouvait au moins s’offrir une chose que la mort ne saurait jamais nous prendre. »

Comme d’habitude, je me suis immédiatement plongée dans l’histoire et les pages ont défilé toute seule sans que je ne m’en rende compte. D’ailleurs, j’aurais probablement terminé ce livre dans la nuit si je n’avais pas eu cours le lendemain matin.

« Je pense que l’amour est quelque chose de difficile à définir. Tu peux aimer beaucoup de choses chez une personne, et pourtant ne pas être amoureux de la personne entière. »

Le ton est très rapidement donnée dans cette histoire puisqu’on l’on commence immédiatement avec des demi-vérités qui viennent titiller notre curiosité de lecteur, on a envie de comprendre les actions et le passé des personnages. Des petits morceaux de vérités sont disséminés par-ci et par-là tout au long du livre et le rythme est parfaitement bien géré par Hoover.

« Il y a des gens qu’on rencontre, dont on fait connaissance, et il y a ceux qu’on rencontre et qu’on connaissait déjà. »

Du côté des personnages, on est là encore face à des personnages terriblement touchants avec un lourd passé. Vous aurez sans doute compris depuis le temps que c’est typiquement le genre de personnage qui me fait vibrer et auquel je m’identifie le plus. Je pense d’ailleurs qu’il n’y a pas de mots assez forts pour décrire à quel point j’ai aimé ces personnages, leurs défauts, leurs faiblesses, leurs forces mais également leur relation. 

« Elle pleure, pas parce qu’elle est triste, mais parce qu’elle ne sait pas comment exprimer ce qu’elle ressent, comme s’il n’existait pas de mots assez forts pour décrire une telle émotion. »

Colleen Hoover a toujours eu le don d’enrichir ses livres de petits extras. Par exemple, dans Maybe Someday c’était la musique qui jouait un rôle important. Ici, l’auteur innove avec un principe que j’ai plus qu’adoré. A l’effigie du nom du livre, de nombreuses confessions apparaissent dans l’histoire, confessions d’ailleurs réelles, qui donnent vraiment une force au roman. La peinture est également très importante et de nombreuses oeuvres sont présentes à l’intérieur de ces pages pour mon plus grand bonheur.

« Ce soir, tout le monde est venu voir mes œuvres et moi je ne vois qu’elle. »

Du côté de l’écriture, on est toujours sur quelque chose de vraiment fluide et pourtant, l’autrice a le pouvoir de choisir les bons mots pour exprimer une multitude d’émotions. C’est simple, en l’espace de 300 pages, j’ai ris et j’ai eu le coeur brisé et cela, une multitude de fois.

« Elle-même est comme une lumière qui scintille inconsciemment dans les recoins les plus obscurs de nos âmes. »

Vous l’aurez donc compris, on est face à un coup de coeur et je dois dire que ce n’est pas fait pour me rassurer. Sur 3 livres de cette autrice, les 3 ont été des coups de coeurs, ce qui place la barre encore plus haute pour les autres lectures. J’ai d’ailleurs deux livres de cette autrice qui m’attendent déjà dans ma bibliothèque.

Auteur : Colleen Hoover
Titre : Confess
Edition : Pocket
Nombre de pages : 352 pages
Prix : 7,50 €

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :