Chroniques,  Romance

My Hipster Christmas – Mag Maury

Il déteste Noël, elle adore… ça démarre mal ! À Liverpool, le Barbershop Hipster Maniac est une institution. Tenu par trois amis barbus et tatoués, c’est l’endroit idéal pour écouter du bon rock, se faire tailler la barbe et boire un coup ! Sauf que pour Line, c’est aussi le début des ennuis. Pour commencer, à son arrivée dans le quartier, elle a embouti la voiture de Jordan, l’un des trois barbiers. Ensuite, elle a découvert qu’ils étaient voisins de commerce… et de palier ! Impossible donc d’échapper à cet homme au regard de braise, au corps imposant de muscles et de tatouages… et au caractère insupportable ! Il l’attire, la repousse, joue avec elle, mais le pire, c’est qu’il déteste Noël… alors que c’est la période préférée de Line ! À coups de décorations lumineuses, de baisers enflammés et de répliques cinglantes, la guerre est déclarée !

Trigger Warning : Drogues, Viol

Si d’habitude, il s’étale plusieurs semaines entre le moment où je lis un livre et le moment où vous voyez la chronique, j’ai eu envie de changer un peu ma méthode ce mois-ci. Comme la totalité de ma PAL est composé de livres de Noël, j’ai pensé qu’il serait plus intelligent de sortir les chroniques tout au long de ce mois puisque le thème est parfaitement approprié.

« Enfant, on élabore des théories sur ce que sera notre avenir et la vie se charge d’interférer allègrement dans nos projets. Alors on improvise … »

Du côté de My Hipster Christmas, il s’agissait du premier livre que j’ai acheté spécialement pour cette période et j’avais tellement envie de le lire que ce fût ma première lecture de Décembre. Malheureusement, ce livre ne fût pas totalement à la hauteur de mes attentes.

« Dans la vie, il est des choses essentielles que l’on ne peut ignorer. Comme le coeur. Il faut savoir écouter un coeur pleurer pour apprendre à l’aimer. »

Le livre commençait pourtant bien, le début est assez drôle et réunit l’un des meilleurs clichés pendant cette période à savoir un homme qui déteste Noël vs une femme qui adore Noël. Au départ, j’ai énormément aimé l’alchimie des personnages et j’ai trouvé l’ensemble drôle et j’avais vraiment hâte de continuer cette histoire.

« – Hey, tu ne peux pas demander à la terre entière d’arrêter de fêter Noël parce que tu souffres. Et puis, elles sont où, tes belles phrases ? »

Néanmoins, mon engouement n’a pas réussi à perdurer. J’ai trouvé que l’esprit de Noël n’était pas assez présent puisque pour moi, une bonne histoire de Noël est une chose qui réunit une histoire facile à lire, qui réchauffe les âmes, un peu cliché et drôle. Voilà ce que j’attends personnellement de ce genre de lecture.

« Six ans déjà que je vis comme un automate, épuisé par des nuits trop courtes où les fantômes de mon passé viennent me hanter chaque fois que je ferme les paupières. »

Ici, les thèmes abordés sont assez durs, on parle de drogue, d’addiction et le livre comporte même une scène représentant un viol. Thèmes qui pour moi, ne sonne pas vraiment comme Noël. Je pense que si ce livre n’avait pas été catalogué comme livre de Noël, je l’aurais sans doute d’avantage apprécié.

« Pour ne pas pleurer, on s’occupe l’esprit de mille façons mais quand on se retrouve en tête-à-tête avec son coeur, fuir n’est plus possible et seule la douleur est là pour vous étreindre les bras. »

Du côté des personnage, j’ai beaucoup aimé Line qui était assez drôle et attachante. Par contre, Jordan n’a pas eu la même place dans mon coeur. Malgré son histoire touchante, je n’ai pas accroché tant que ça. J’ai trouvé qu’il avait tendance à se braquer et ne donnait pas plus envie que ça de percer ses secrets. Au final, j’ai suivi son histoire d’une manière assez détachée et c’est dommage.

« Ce ne sont que des mots, Line … Les actes ont plus de valeur et tu le sais très bien. »

Au final, vous l’aurez compris ce livre est une petite déception pour moi puisque j’avais imaginé quelque chose de totalement différent. En soit, il peut être une bonne romance mais dans mon cas, celui-ci n’a pas eu l’effet escompté.

Auteur : Mag Maury
Titre : My Hipster Christmas
Edition : Addictive
Nombre de pages : 348 pages
Prix : 14,90€

%d blogueurs aiment cette page :