Chroniques,  Fantasy

La Couleur du Mensonge – Erin Beaty

Sage Fowler, seize ans, est une bâtarde recueillie par un oncle riche et respecté. Sa seule chance de s’en sortir ? Épouser un beau parti. Elle se présente donc chez une entremetteuse – l’une de ces femmes chargées d’évaluer le potentiel des candidats au mariage, et dont les décisions font et défont les fortunes d’une famille, voire d’un pays tout entier. Mais avec sa légendaire indiscipline et sa langue trop acérée, la jeune fille échoue lamentablement. Amusée par son cynisme et son sens aigu de l’observation, la marieuse lui propose toutefois de devenir apprentie.

Sage s’embarque donc dans un périple vers la capitale pour assister au Concordium – là où, tous les cinq ans, se décident les unions les plus importantes – avec un groupe de jeunes filles triées sur le volet. Cette précieuse cargaison est escortée par un bataillon de soldats d’élite qui ne tarde pas à réaliser qu’ils sont tous sur le point de se jeter dans la gueule du loup : le pays voisin prépare une invasion et chaque étape du voyage pourrait bien être la dernière. Spécialiste des missions de reconnaissance, l’un des membres de la troupe sollicite alors l’aide de Sage. Mais plus elle avance dans ses recherches plus elle découvre, horrifiée, que tout le monde joue double jeu… à commencer par son recruteur lui-même ! Et, doucement, le piège se referme sur elle…

Il y a des livres que vous voyez régulièrement sur les blogs et sur Bookstagram, vous voyez des bons commentaires et pourtant, vous ne sautez jamais le pas mais vous garder quand même le livre dans un coin de votre tête en vous disant que vous l’achèterais peut-être un jour. La couleur du Mensonge était exactement ce livre pour moi puisque je l’avais repéré il a plus d’un an et pourtant je ne me l’étais jamais procuré. Puis un jour, sans trop savoir pourquoi, j’ai eu envie de découvrir enfin cette histoire et honnêtement j’ai bien fait puisque ce livre a été un immense immense coup de coeur !

« On n’apprend pas tout dans les livres, vous savez. À vrai dire, l’essentiel se trouve même presque toujours ailleurs. »

A ma grande surprise, le livre est prenant dès le départ. En général, les premières cents pages sont toujours une partie de la lecture que je n’apprécie puisque celles-ci sont bien souvent linéaires. Ici, ce n’est pas le cas, on rentre directement dans l’histoire, le monde est vraiment simple à comprendre et il y a très rapidement une intrigue qui se développe, pour mon plus grands bonheur.

« Les forgerons façonnent l’acier à leur guise, mes consœurs et moi-même en faisons autant avec les hommes et les femmes. »

Du côté des personnages, Sage est typiquement le type de personnage que j’adore : forte, courageuse, déterminée mais qui possède surtout une grande capacité de discernement, d’analyse et de réflexion. Du côté des personnages secondaire, ils sont tous vraiment attachants et si d’habitude j’ai tendance à les mettre un peu de côté, me concentrant sur les personnages principaux, ici ce ne fût pas le cas et je les ai énormément apprécié.

« Une marieuse doit principalement savoir jauger les gens, recueillir des informations, puis combiner tous ces renseignements – ce pour quoi vous êtes douée ! »

C’est un livre ultra dynamique, il y a énormément de secrets, de révélations, de retournement de situations. Il y a beaucoup de choses que je n’avais pas vu venir. L’histoire tourne autours d’une lutte pour le pouvoir et il y a également une forte dimension politique que j’ai trouvé intéressante puisqu’elle rendait l’histoire d’autant plus intéressante.

« Nous jouons tous plusieurs rôles au cours de notre vie, ce qui ne signifie pas que nous mentons pour autant. »

Au final, ce livre fût, à ma grande surprise, un immense coup de coeur et je ne m’attendais pas à être autant accrochée à cette histoire. D’ailleurs, cela fait un petit moment que je tourne en librairie à la recherche du tome 2 et je vais sans doute bientôt le commander si jamais mes recherches s’avèrent toujours infructueuses.

Auteur : Erin Beaty
Titre : La Couleur du Mensonge
Edition : Lumen
Nombre de pages : 506 pages
Prix : 15€

11 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :