Chroniques,  Fantastique,  Jeunesse

Princesse Incognito – Connie Glynn

Lottie Pumpkin, jeune fille d’origine modeste, rêve de devenir une princesse. Grâce à une bourse, elle va réaliser son vœu et intégrer la prestigieuse école de Rosewood.,Ellie Wolf, princesse de Maradova, rêve, elle, de passer inaperçue. Elle aussi a hâte de rejoindre Rosewood… mais pour échapper à ses devoirs royaux. Quand le hasard place Lottie et Ellie dans le même dortoir, c’est l’occasion idéale pour réaliser leur souhait le plus cher… en échangeant leurs identités. Mais à Rosewood, si tout semble merveilleux en apparence, chaque jour est un piège et chaque recoin dissimule un ennemi…

Voici un livre qui m’intriguait depuis énormément de temps et ce, avant même sa traduction française. Pourtant je n’ai pas sauté le pas puisque je craignais que celui-ci ne fasse trop jeunesse à mon goût. Finalement, après des mois d’hésitations et de publications sur Bookstagram, j’ai fini par craquer !

« Elle n’avait jamais eu peur d’être déçue. Au contraire, c’est elle qui craignait de ne pas être à la hauteur de l’Institution. »

Quand on l’ouvre, on remarque immédiatement que l’on se trouve dans un livre adapté aux enfants puisque, même si le livre est assez épais, la lecture est facile et fluide grâce à une grosse écriture, des lignes aérées ainsi que de larges marges. Au final, si sa taille peut faire peur, c’est un objet qui se lit très vite et assez facilement.

« Je ne saurais trop insister sur l’importance de la solidarité féminine dans un monde si prompt à nous rabaisser. »

Il y a pas mal de personnages que j’ai trouvé tous particulièrement attachants à leur manière. Chacun a une histoire, une problématique différente et j’ai trouvé que le livre en ressortait assez riche, sans pour autant s’éloigner de l’histoire de base. L’autrice a réussi à trouver ici un bon équilibre.

« Elle était indépendante et sûre d’elle, deux défauts impardonnables aux yeux de l’aristocratie.  »

Du côté de Ellie, c’est une jeune fille rebelle, froide et qui possède une carapace pour se protéger. C’est également la princesse de Maradova, condition qu’elle a du mal à accepter puisqu’elle rêve de liberté. C’est là qu’intervient Lottie, une fille à l’opposé d’Ellie. Celle-ci est très attachante, maladroite, timide et rêve de royauté. Les deux colocataires vont alors échanger leurs places et ce scénario n’est pas sans rappeler l’un de mes dessins-animés préférés quand j’étais enfant : Barbie coeur de princesse.

« Le monde dans lequel nous vivons devient parfois assourdissant (…) A force de vouloir être entendus, nombre de gens finissent par écraser les autres. »

Il y a également deux autres personnages importants mais comme je ne me suis pas attachée plus que ça à elles, leur histoire ne m’a pas spécialement marqué donc j’aurais du mal à vous en parler.

« Je serais triste si je te perdais toi, ta personnalité, ton optimisme inébranlable. Ne laisse jamais rien ni personne t’enlever ça. »

On rentre dans l’univers assez facilement. La plume de l’autrice est vraiment fluide et accessible, y compris aux jeunes lecteurs. Il y a également une part de mystère qui fait qu’on accroche à l’histoire et qu’on a envie de découvrir la suite. D’ailleurs, je dois dire que j’ai été assez étonnée de la fin puisque je n’avais pas réussi à deviner la tournure de l’histoire.

« Le fait de sacrifier sa vie pour quelqu’un permettre se découvrir des forces insoupçonnées. »

Au final c’est une lecture que j’ai beaucoup aimé même si le côté jeunesse se ressent. D’ailleurs, je pense que la période à laquelle je l’ai lu a joué énormément dans mon appréciation de ce livre. En effet, pendant la période de Noël, j’aime les histoires toutes simples, où on ne se prend pas la tête et pour le coup, c’est exactement ce qu’est ce livre.

Auteur : Connie Glynn
Titre : Princesse Incognito
Edition : Casterman
Nombre de pages : 520 pages
Prix : 16,90€

etoile4-5.png

%d blogueurs aiment cette page :