Chroniques,  Romance

Les pages de notre amour – Nicholas Sparks

img_7320-1

 » Je suis un homme ordinaire, et j’ai mené une vie ordinaire. Aucun monument ne sera élevé à ma mémoire, et mon nom sera vite oublié. Mais j’ai aimé de tout mon cœur, de toute mon âme. « . Telles sont les paroles de Noah. Allie et lui se sont connus alors qu’ils n’avaient encore que quatorze ans et depuis l’amour n’a jamais cessé de les unir. Aujourd’hui, cinquante ans plus tard, Noah veille sur Allie atteinte de la maladie d’Alzheimer. Lorsqu’elle a ressenti les premiers symptômes, elle lui a demandé de lui faire la lecture de leur propre histoire. Alors, pendant des heures, il reste auprès d’elle et lui raconte inlassablement leur bonheur. L’évocation au jour le jour de leur amour parviendra-t-il à freiner l’inexorable progression du mal qui ronge Allie ?

img_7319-1

Voilà une éternité que je n’ai plus écrit de chronique en raison d’un emploi du temps chargé et par manque de temps principalement. Du coup, c’est avec une énorme joie que j’écris ces mots même si malheureusement, aujourd’hui je vais vous parler d’un livre qui ne m’a pas du tout convaincu. Pour la petite histoire, Nicholas Sparks fait partie de ces auteurs dont on connait le nom, même si on n’est pas dans l’univers du livre, notamment en raison de ses livres adaptés en films et qui sont devenus des incontournables du genre romantique.

« Je suis un homme ordinaire, avec des pensées ordinaires, et j’ai mené une existence ordinaire. Aucun monument ne sera élevé à ma mémoire, et mon nom sera vite oublié. Mais j’ai aimé un être de tout mon coeur et de toute mon âme. Et, pour moi, cela suffit à remplir une vie.»

Comme je n’avais encore jamais vu le film N’oublie Jamais et que j’avais envie de découvrir la plume de Sparks depuis longtemps, je me suis dit qu’il était temps de me lancer et que ce livre serait excellent pour commencer. Au final, je n’ai pas du tout été embarqué par ma lecture et je ne sais pas si je vais trouver énormément de choses à dire dessus.

« Le silence est sacré. Il rapproche les gens car seuls ceux qui sont bien l’un avec l’autre peuvent rester ainsi sans mot dire. »

La chose qui m’a principalement dérangée repose surtout sur le format. C’est un livre vraiment minuscule puisqu’il fait seulement 212 pages et clairement, ce n’est pas assez pour pouvoir développer correctement une histoire ou du moins avoir un récit avec un minimum de profondeur.

« Elle était mon rêve. Elle a fait de moi ce que je suis, et la tenir dans mes bras était plus naturel pour moi que d’entendre battre mon coeur. »

C’est justement cette profondeur qui m’a manqué pendant tout ce temps. L’histoire se déroule principalement après que les personnages se soient rencontrés, aimés et on les retrouve plusieurs années plus tard. Même si on a des flashbacks de leur passé ensemble, j’ai eu l’impression d’avoir loupé le train en marche et je n’ai jamais réussi à m’accrocher aux personnages.

« Alzheimer « … C’est un mal qui vole les coeurs, les âmes et les souvenirs.»

Finalement vient la dernière partie qui, à mon sens, sauve le livre. J’ai vraiment été touché de voir comment cet amour avait évolué au fil du temps, envers et contre tout. Ayant personnellement vécu la maladie d’Alzheimer dans ma famille, j’ai trouvé la représentation de cette maladie assez réaliste et ce livre m’a même rappelé des choses que j’aurais préféré oublier.

« Les esprits romanesques considéreront cet amour comme une magnifique histoire, les cyniques comme une tragédie»

Au final, cette lecture a été une déception puisque je m’attendais vraiment à quelque chose d’incroyable et ce n’a pas été le cas. Ce livre fait seulement 200 pages et j’ai été passive durant plus de la moitié du livre. Concernant la fin, j’ai fini ce livre en larmes mais je pense que c’était plus en raison du sujet abordé que de l’histoire en elle-même. Il est rare quand des films arrivent à la hauteur des livres mais ici, si vous souhaitez découvrir l’histoire, je vous conseillerais plutôt de vous diriger vers le film qui sera, je pense, plus complet.

Auteur : Nicholas Sparks
Titre : Les pages de notre amour
Edition : Pocket
Nombre de pages : 212 pages
Prix : 6,40€

etoile2-5

3 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :