Chroniques,  Fantasy,  Jeunesse

Gardiens des Cités Perdues T6 : Nocturna – Shannon Messenger

img_7320-1

Nocturna… Dans l’esprit de Sophie, embrumé par le chagrin et le deuil, ce nom brille comme un astre. À lui seul, il incarne tous les espoirs et toutes les craintes de la jeune fille. Car c’est là que se trouve sans doute sa famille humaine, enlevée par les Invisibles, là que l’attendent les réponses à toutes ses questions. Mais s’y rendre relève du tour de force – Sophie et ses amis sont donc bientôt contraints de revoir leur stratégie, quitte à pactiser avec plusieurs de leurs ennemis.

Dès cet instant, le compte à rebours est lancé : pour sa famille disparue, comme pour le reste du monde, il n’y a plus une minute à perdre. Rongée par l’incertitude et la peur, Sophie va devoir, plus que jamais, s’appuyer sur ses proches pour parvenir à aller de l’avant, pour éviter surtout de sombrer dans le désespoir. Car, même si elle est loin de s’en douter, les portes de Nocturna dissimulent un secret enfoui depuis des millénaires… un secret qui pourrait bien changer la face du monde à tout jamais ! Et si la clé de l’énigme se cachait dans le passé ?

img_7319

Attention : Risque de spoilers concernant les tomes précédents ! 

Ce n’est plus un secret, Gardiens des Cités Perdues est une série que j’aime énormément et même si tous les tomes n’ont pas été des coups de coeur, il n’en sont pas moins resté d’excellentes lectures. J’avais vraiment hâte de me lancer dans ce nouveau tome et pour cause, cela faisait un petit moment que j’avais quitté l’univers en raison d’un manque de temps et j’avais vraiment envie d’y retourner.

« De toute façon, rien ne semblait plus avoir de sens. Et pour cause, tout allait de travers.»

C’est un livre vraiment très épais puisqu’il possède 762 pages et je craignais vraiment d’avoir du mal à le lire et du mettre du temps à rentrer dedans. Spoiler Alert : Ce ne fût pas du tout le cas ! Concernant le format de base, même s’il y a énormément de page, celui-ci est adapté aux jeunes lecteurs ce qui signifie une grande police d’écriture et un récit assez aéré. Par conséquent, on le lit vraiment rapidement et les pages se tournent sans que l’on ne s’en rende compte.

« Nous nous gaussons d’être supérieurs au reste de la planète. (…) Mais à côté de ça, nous avons laissé mourir des milliards d’humains.»

Tout comme dans les Harry Potter, chaque livre est l’occasion de voir des personnages qui évoluent et qui mûrissent. Ici, c’est également le cas. D’ailleurs, lorsqu’on repense aux personnages du premier livre, la différence est assez incroyable. Dans ce tome, certains éléments du passé de Sophie vont ressurgir et la confronter à des nouvelles difficultés en plus de celles déjà existantes. L’arrivé de la soeur de Sophie va également venir troubler la vie de Sophie puisque celle-ci va être confronté à un choix difficile : lui révéler la vérité ou la protéger.

« Je possède cinq aptitudes spéciales, soit plus que n’importe quel autre elfe, pourtant, ça ne m’a pas empêchée de manquer me faire tuer à plusieurs reprises »

Du côté du rythme, je l’ai trouvé beaucoup plus soutenu que dans le livre précédent. Je n’ai pas trouvé de longueurs particulières et je me suis immédiatement immergée dans l’histoire. L’intrigue est vraiment intéressante et il y a même eu certains plot twist que je n’avais pas vu venir. Le développement est bien maîtrisé même si j’attends toujours la réponse à certaines questions que j’espèrent voir arriver dans la suite.

« Je sais à quel point il est facile de sombrer dans le désespoir…mais essaye de ne pas perdre espoir. »

C’est une histoire que j’aime toujours autant et qui m’a d’ailleurs sorti de ma panne de lecture grâce à sa fluidité. Par contre, on reste dans une saga jeunesse et, pour une personne qui est habitué à lire du Young Adult, la différence se ressent. Néanmoins, il s’agit de l’une des rares sagas jeunesse que j’aime énormément. D’ailleurs, je ne sais pas encore quand je lirais le septième tome mais en tout cas, il est déjà dans ma bibliothèque, prêt à être lu.

Auteur : Shannon Messenger
Titre : Nocturna
Edition : Lumen
Nombre de pages : 762 pages
Prix : 16,00€etoile4-5

%d blogueurs aiment cette page :