Chroniques,  Romance

Et puis soudain, T1 : Succomber – Laura S. Wild

Lia Gomes, est une jeune décoratrice d’intérieur de 23 ans, installée à New-York. Cette jeune femme, que la vie n’a pas épargnée, se bat chaque jour pour retrouver une vie normale, entourée de ses deux amis surprotecteurs. Christopher et Matthew sont aussi possessifs qu’attachants, et depuis six ans maintenant, les trois compères ne se quittent plus. Ce trio intrigue autant qu’il agace ceux qui les côtoient: personne ne sait comment ces trois-là se sont rencontrés. Pourquoi Chris et Matt repoussent-ils chaque homme qui approche Lia? Tant et si bien qu’ils forment une barrière infranchissable… Infranchissable ? Un soir, tout change. La rencontre explosive entre Lia et cet homme aussi fascinant qu’énigmatique va chambouler le quotidien des trois amis. Lia arrivera-t-elle à protéger son secret ? Mais surtout, arrivera-t-elle à percer celui de cet homme qui l’obsède tant ?

En passant en librairie avant le confinement, j’avais eu envie de romance et, après de nombreuses hésitations, j’ai fini par me lancer dans la série « Et puis soudain ». Comme je préfère les séries que les one-shot, il me semblait que ce livre était parfait pour suivre une romance sur plusieurs tomes. Malheureusement, le premier tome ne m’a pas du tout emballée.

« Chris semble oublier que lorsque nous nous sommes connus tous les trois nous étions seuls, perdus, brisés à bien des égards, et que notre train de vie était bien différent de celui qui est désormais le nôtre.»

Cette histoire fût une lecture en demi-teinte pour moi. On rentre rapidement dans l’histoire et très rapidement des questions naissent dans l’esprit du lecteur et donnent envie de continuer la lecture. Comme souvent en New Romance, l’écriture est fluide et cela se lit sans même voir les pages passer.

« Nous nous sommes aimés avec nos cicatrices et nos blessures, et ni l’argent ni le luxe n’y changeront quoi que ce soit. »

Du côté des personnages, je ressors avec un avis mitigée. On se retrouve au milieu d’un trio amical vraiment soudé et fusionnel. J’ai adoré le personnage de Matt mais par contre, j’ai eu du mal avec les autres. Chris et Robin sont deux personnages touchants mais que j’ai trouvé oppressants et certains de leurs gestes étaient à la frontière de l’abus pour moi. Quant à Lia, je l’ai trouvé effacée de sa propre histoire. Elle est touchante mais apparaît comme très fragile, à la limite de la faiblesse.

« La plupart du temps, c’est comme si tu étais sur le point de conquérir le monde, et parfois, tu sembles prête à te briser en milliers de petits morceaux. »

Concernant la romance entre Robin et Lia, je dois dire qu’elle ne m’a pas emballé plus que ça. Tout arrive beaucoup trop vite à mon goût et c’est typiquement le genre de relation dont je ne raffole pas. Les personnages se connaissent depuis seulement quelques semaines et hop, c’est déjà l’amour fou comme s’ils se connaissaient depuis des années. J’ai trouvé leur attitude souvent niaise et excessive. Tout va trop vite.

« Si tu dois réfléchir à ta vie , pense au chemin que tu as parcouru. À tout ce que tu as accompli. Et à tout ce qui t’attend encore. »

Concernant l’histoire, dès qu’on rentre dans le livre nous sommes au courant du lien qui unit les 3 amis. Ce que nous ne savons pas, par contre, concerne la naissance de ce lien. Pourquoi sont-ils si protecteurs les uns envers les autres ? Pourquoi y’a-t-il tant de secrets entre eux ? Des indices sont disséminés au fil des pages et j’ai d’ailleurs trouvé ça trèèèès long. Je n’avais pas assez de réponse assez vite, les indices trainent en longueur et au final, même si j’ai bien aimé le dénouement, je retiens seulement une attente beaucoup trop longue.

« Dire « je t’aime » n’a jamais été mon fort. Je peux le montrer, le prouver, mais le dire m’a toujours paru semblable à un saut dans le vide.»

Au final, ce fût un livre assez étrange. Je ne l’ai pas détesté mais il m’a laissé assez indifférente. Le cliffhanger à la fin est bien, mais pas au point de me laisser sans voix ou de me donner envie de continuer la saga. D’ailleurs, je ne pense vraiment pas lire la suite.

Auteur : Laura S. Wild
Titre : Et puis soudain, succomber
Edition : Hugo New Romance
Nombre de pages : 571 pages
Prix : 8,50€

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :