Chroniques,  Fantasy

Ma relecture de Six of Crows

Ketterdam, plaque tournante du commerce international où tout peut être acheté si on y met le prix – personne ne sait ça mieux que le criminel prodige Kaz Brekker. Kaz se voit offrir une chance à un cambriolage mortel qui pourrait le rendre riche au-delà de ses rêves les plus fous. Mais il ne peut y arriver seul…
Un condamné ayant soif de vengeance.
Un tireur d’élite accro aux jeux d’argent.
Un fugitif au passé privilégié.
Un espion appelé le Spectre.
Un Heartrender utilisant sa magie pour survivre dans le bidonville.
Un voleur avec un don pour les évasions les plus improbables.
L’équipe de Kaz est la seule qui pourrait faire obstacle entre le monde et sa destruction, s’ils ne s’entretuent pas avant.

Il y a plusieurs années, je m’étais lancée dans la saga Six of Crows, premier tome que j’avais adoré même si celui-ci n’avait pas été un coup de coeur à l’époque. Il existe même une chronique du premier tome et celle-ci a une valeur sentimentale puisque c’est le tout premier article que j’ai écrit pour ce blog. À Noël dernier, une amie m’a fait la surprise de m’offrir le premier tome en édition collector. Je me suis alors dit que c’était l’occasion parfaite pour me replonger dans l’univers de manière à pouvoir enchainer avec le second tome.

« The heart is an arrow. It demands aim to land true. »

Au départ, je ne pensais pas faire un autre article puisque la chronique est déjà présente sur le blog. Néanmoins, je me suis rendue compte que je n’avais pas eu la même expérience de lecture et je me suis dit qu’il serait intéressant de venir aborder des points différents ici. Cet article ne remplace pas ma première chronique, je dirais qu’il s’agit plutôt d’un article complémentaire.

« « It’s not natural for women to fight. »
« It’s not natural for someone to be as stupid as he is tall, and yet there you stand.”»

La première différence notable est que cette fois, ce livre a été un immense coup de coeur ! Durant ma première lecture, je n’avais pas lu Grisha et comme l’univers est assez lié, j’ai passé une grande partie à être perdue, notamment concernant les catégories et pouvoirs de certains personnages. Aujourd’hui, je n’ai toujours pas lu Grisha (je viens de commander le premier tome), mais comme je me souvenais un petit peu de l’univers, ma lecture a été incroyablement plus fluide.

« None of us move on without a backward look. We move on always carrying with us those we have lost. »

Du côté des personnages, je les avais déjà tous adoré durant ma première lecture mais c’est vrai que je m’étais plutôt centrée sur Kaz et Inej. Clairement, ce sont toujours mes personnages préférés et j’ai adoré les retrouver. La différence est que cette fois, je me suis concentrée sur les autres personnages et j’ai clairement eu un coup de coeur pour chacun d’entre eux. Par exemple, la relation entre Matthias et Nina ne m’avait pas emballé plus que ça alors que cette fois, c’est totalement le contraire.

«“They fear you as I once feared you,” he said. “As you once feared me. We are all someone’s monster, Nina. »

Finalement, la plus grosse surprise pour moi repose sur ma mémoire. Je pensais me souvenir de l’histoire. Quelle erreur ! Il me restait certains morceaux d’intrigues sauf que je me suis vite rendue compte que non seulement, je ne me souvenais de rien mais qu’en plus, lorsque je me souvenais d’une chose, je m’en souvenais mal. Il y a même eu des moments où l’histoire prenait un sens radicalement opposé de ce que contenait ma mémoire. J’avais peur qu’en relisant l’histoire, je ne ressente plus cet élément de surprise mais ce fût tout le contraire.

« No Mourners.
No Funerals. »

Lors de ma première lecture, je ne lisais pas énormément en VO et je pense que c’est ce qui a joué dans mon appréciation différente. Ma lecture a été beaucoup plus fluide et bien plus comprise. Je ne regrette pas du tout d’avoir relu ce livre puisque j’ai pu redécouvrir l’histoire et qu’en plus de ça, j’ai pu enchainer directement avec le second tome. (Spoiler : Il a été un énorme coup de coeur).

Auteur : Leigh Bardugo
Titre : Six of Crows
Edition : Editions Orion Books (Children’ s Book)
Nombre de pages : 512 pages
Prix : 19.10€

4 Comments

  • Emeline

    Je n’ai encore lu aucun roman de cette auteure mais je vais essayer d’y remédier le plus vite possible ! Je vais d’abord lire les Grisha je pense et ensuite je me lancerais dansSix of Crows. Ces sagas me font tellement envie et pourtant je ne sais pas vraiment de quoi ça parle. Oui, oui, je fuis les chroniques trop détaillées pour avoir la meilleure expérience de lecture possible et être surprise au fur et à mesure de ma lecture. Tout ce que je sais, c’est que je vois ces livres de partout et que j’ai une furieusement envie de rejoindre la hype qui est faite!

    • Homesweetread

      Mais c’est encore mieux de se lancer sans savoir ! Et tu as raison de commencer par Grisha puisque c’est le premier chronologiquement. De mon côté, j’ai pris les sagas un peu à l’envers mais je viens d’acheter le premier tome de Grisha et j’ai hâte de me lancer dedans. Surtout que pour le coup, comme toi, je ne sais pas vraiment quelle est l’histoire de la saga. En tout cas, j’espère que cet univers te plaira !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :