Chroniques,  Fantasy

Crooked Kingdom – Leigh Bardugo

Après avoir réussi à s’enfuir du Palais des Glaces, Kaz et ses compagnons se sentent invulnérables. Un revirement de situation va cependant changer la donne d’une partie mortelle que devront jouer les jeunes prodiges du crime. Alors que les grandes puissances Grisha s’organisent pour leur mettre la main dessus, Kaz imagine un plan, entre vengeance et arnaque, qui leur assurera la gloire éternelle en cas de réussite, et provoquera la ruine de leur monde s’ils échouent.

Il y a quelques semaines, vous avez eu droit à un petit article dans lequel je vous parlais de ma relecture du premier tome de Six of Crows, livre pour lequel j’ai eu un grand coup de coeur. À peine terminé, je me suis jetée sur le second tome qui, pour le coup, allait être une totale découverte. Je ne savais pas vraiment quelle direction l’histoire allait prendre, je continuais de me dire qu’il serait très difficile de faire mieux que le premier tome et pourtant, ce fût le cas.

« I’ve taken knives, bullets, and too many punches to count, all for a little piece of this town,” said Kaz. “This is the city I bled for. And if Ketterdam has taught me anything, it’s that you can always bleed a little more. »

Le plus gros point positif de ce tome est le travail sur les personnages. Dans le premier livre, on a un groupe fort mais qui restent soudés en raison d’un objectif commun. Dans ce second tome, c’est leur amitié qui les maintient groupés. Malgré leur personnalités différentes, ils ont réussi à créer de puissants liens et en cas de danger, ils sont tous inquiets les uns pour les autres. Cela crée vraiment une différence entre les deux tomes et c’est vraiment la force de ce livre.

« I needed a cataclysm to shake me from the life I knew. You were an earthquake, a landslide. »

De manière individuelle, on en découvre énormément sur chacun d’entre eux. On a davantage d’informations sur leur passé, leur vécu et les évènements qui les ont façonné en la personne qu’ils sont aujourd’hui. Mais on découvre également leurs rêves et leurs envies s’ils avaient la possibilité de quitter Ketterdam. Les relations s’intensifient également, que ce soit entre Kaz et Inej, Matthias et Nina ainsi que Jesper et Willan. Et pour ceux qui s’inquiéterait, la romance ne prend pas du tout le pas sur l’histoire et je trouve qu’au contraire, elle est secondaire mais vient compléter l’intrigue à merveille.

« You’re not weak because you can’t read. You’re weak because you’re afraid of people seeing your weakness. You’re letting shame decide who you are. »

Du côté du rythme, on est sur quelque chose d’assez incroyable ! C’est vraiment très dynamique et il y a tout le temps de l’action ou des retournements de situations. Il n’y a pas de longueurs et une chose que je trouve vraiment incroyable dans cette saga concerne l’intelligence de Kaz Brekker. Clairement je n’ai jamais vu un personnage aussi calculateur, rusé et sournois. Il a littéralement la solution à tous les problèmes et c’est un incroyable génie. Même le professeur de La Casa de Papel n’arrive pas à son niveau. En général, le lecteur voit les choses arriver avant les personnages mais là, ce n’était absolument pas le cas.

« Think. When one plan was blown, you made a new one. When they backed you into a corner, you cut a hole in the roof. »

Si j’ai un conseil à vous donner avant de lire ce tome, c’est de bien faire attention à TOUS les détails. L’intrigue commence avant même que l’on ne s’en rende compte et c’est, plusieurs pages plus tard, que vous vous souvenez qu’il s’est passé telle ou telle chose et que vous comprenez alors l’importance de ce passage. Il y a eu des moments que je pensais totalement anodins dans l’histoire. Tout ça pour me rendre compte, 200 pages plus tard, que ledit moment n’était pas le fruit du hasard mais d’un plan bien élaboré par Kaz.

« Zoya used to say that fear is a phoenix. You can watch it burn a thousand times and still it will return. »

Plus je me rapprochais de la fin et moins j’étais sereine. Déjà, je n’avais pas envie de quitter l’univers ou les personnages. En ayant enchaîné les deux tomes, je m’étais créée une bulle autour de Ketterdam et je savais qu’il serait difficile de passer à autre chose. Ensuite, aimant autant chacun des personnages, je me disais qu’il serait impossible qu’ils survivent tous et je craignais vraiment que cela ne se concrétise. Clairement, je ne respirais plus du tout vers la fin du livre et je croisais les doigts pour que tout finisse bien pour tout le monde.

« I would come for you. And if I couldn’t walk, I’d crawl to you, and no matter how broken we were, we’d fight our way out together—knives drawn, pistols blazing. Because that’s what we do. We never stop fighting. »

Je suis passée par absolument toutes les émotions même si le stress est ce qui a été omniprésent tout au long de ma lecture. Pour la fin, je l’ai trouvé extraordinaire. Il se passe tellement de choses de tous les côtés que je ne savais même plus où donner de la tête. Et certes, ce n’est pas forcément la fin que j’aurais préféré, mais c’est celle qui convient le mieux à la saga ainsi qu’aux envies des différents personnages. J’ai eu énormément de mal à sortir de l’univers et j’ai passé plusieurs jours où je ne parvenais plus à lire tant mon esprit était restée à Ketterdam. C’est une saga qui a été un énorme coup de coeur et qui sera sans doute, ma meilleure lecture de 2020. Elle s’est également classé dans mon TOP 5 de mes sagas préférées à côtés des livres de Cassandra Clare, Sarah J. Maas, Erin Beaty et Jennifer L. Armentrout.

Auteur : Leigh Bardugo
Titre : Crooked Kingdom
Edition : Editions Henry Holt & Company
Nombre de pages : 536 pages
Prix : £7.99€


Petites infos complémentaires :

→ L’autrice a annoncé vouloir sortir un troisième livre, mais il ne verra pas le jours avant un moment. Source

→ Netflix a produit une série sur le Grishaverse. Dedans, on retrouve à la fois les personnages de Grisha ainsi que de Six of Crows. Personnellement, je trouve le casting incroyable et j’ai vraiment hâte de voir le résultat. D’habitude, je ne suis pas du tout fan des adaptations mais je trouve que Netflix fait un travail incroyable à chaque fois. Pour le moment, aucune date de sortie n’a été annoncé. Source

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :