Chroniques,  Science-fiction

Golden Son – Pierce Brown

« Aujourd’hui, je suis leur glaive.
Mais je ne pardonne pas. Je n’oublie pas. »

Deux ans ont passé. Darrow n’est plus un Rouge risquant chaque jour sa vie dans les mines de Mars. Il est devenu le Faucheur, un Or dont la réputation n’est plus à faire. Rien ne lui résiste.
Pourtant, au fond de lui, Darrow n’a pas oublié. Il n’a pas pardonné. Mais il commet une erreur fatale : il sous-estime son ennemi. En un éclair, Darrow perd tout.
Au pied du mur, Darrow doit élaborer une nouvelle stratégie… Sinon, tous ses efforts, tous ses sacrifices auront été vains. Et Eo sera morte pour rien.

Attention : Risque de spoilers concernant le tome précédent !

Chronique du premier tome

L’année dernière, je m’étais lancée dans la saga Red Rising, une histoire dont j’entendais énormément parler chez les anglophones. En France, j’ai l’impression que cette saga est un peu plus timide. Je vois peu de gens la lire ou en parler alors qu’elle vaut vraiment le coup ! Finalement, je ne sais pas trop pourquoi mais cette saga était sortie de ma tête et je ne me suis procurée le deuxième tome que très récemment.

« Si on enlève tout ce qu’il aime à un homme, que lui reste-t-il ? Seulement la haine et la colère. »

Avant de me lancer dans ce nouveau livre, j’avais pris le temps de lire un résumé très détaillé du premier livre, histoire de me remettre dans l’univers. Et heureusement que je l’ai fait puisque pendant ma lecture du résumé, je ne me souvenais de quasiment rien et j’en suis même venue à me demander si j’avais vraiment lu ce livre. La réponse est oui, c’est juste qu’en 1 an, j’ai lu pas mal de livres différents et forcément, certains souvenirs passent à la trappe.

« Un foyer n’est pas l’endroit d’où l’on vient, c’est l’endroit éclairé dans les ténèbres. »

Les chroniques présentes sur ce blog vous montre que je lis énormément de fantastique. Par contre, je ne suis vraiment pas familière avec la science-fiction. Je me suis rendue compte que ce n’étais pas forcément un genre que j’appréciais plus que ça. En effet, c’est souvent très complexe et je me sens souvent perdue. Ici, ça m’a fait la même chose. Bon, comme le temps entre mes deux lectures étaient très éloigné, ça ne m’a pas forcément aidé non plus. Concernant l’histoire, c’est un univers vraiment très riche, très complexe et il faut se concentrer pour tout comprendre.

« Ici, pas d’hésitations, pas de morale. Ces hommes sont des Couleurs de guerre. Tuer ou être tué.»

Du côté des personnages, il y a en vraiment ENORMÉMENT ! J’ai repéré des moments où l’on parlait d’une dizaine de personnages en une seule page ! J’ai souvent eu du mal à comprendre qui était qui et quels étaient leur rôle dans l’histoire. Par contre, je n’ai pas eu de problème avec Darrow et Mustang et j’ai beaucoup aimé ces personnages. On a des versions plus fortes et plus matures. Du côté de Darrow, il y a une évolution psychologique très intéressante puisque, après avoir passé 2 ans en tant qu’un Or, sa vision de ce peuple est beaucoup plus nuancée. J’ai adoré la dynamique qu’il entretenait avec Mustang mais également avec les autres personnages de l’histoire.

« C’est le hasard qui choisit nos familles, mais nous qui choisissons nos amis. »

Le point fort de cette saga, et de ce tome également, est le rythme. On est sur une histoire vraiment très très dynamique. Il y a très régulièrement des actions fortes et on ne s’ennuie jamais en lisant le livre. La plupart du temps, je lisais deux-cents pages d’une traite et je ne m’en rendais même pas compte. C’est aussi une lecture assez fluide. Malgré mes confusions, ça ne m’empêchait pas d’avancer et l’intrigue est très prenante.

« Maintenant, nous nous battons jusqu’à la mort. Pour l’honneur. »

Finalement, c’est un deuxième tome que j’ai beaucoup aimé mais que j’aurais, je pense, davantage apprécié si je l’avais lu de manière rapproché au premier. Je pense que c’est le genre de saga où il faut se plonger dedans à fond, quitte à tout enchaîner. D’ailleurs, je vous conseille vivement d’avoir le tome 3 sous la main avant de vous lancer dans celui-ci parce que le cliffhanger à la fin est vraiment (très) cruel !

Auteur : Pierce Brown
Titre : Golden Son
Edition : Le livre de poche
Nombre de pages : 550 pages
Prix : 8,90€

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :