Chroniques,  Philosophie

L’Alchimiste – Paulo Coelho

Un jeune berger andalou, Santiago, part à la recherche d’un trésor enfoui au pied des pyramides. Il découvrira pendant son périple la clef d’une quête spirituelle. ‘L’ Alchimiste’ est le récit d’une quête, celle de Santiago, un jeune berger andalou parti à la recherche d’un trésor enfoui au pied des Pyramides. Dans le désert, initié par l’alchimiste, il apprendra à écouter son coeur, à lire les signes du destin et, par-dessus tout, à aller au bout de son rêve. Destiné à l’enfant que chaque être cache en soi, ‘L’ Alchimiste’ est un merveilleux conte philosophique, que l’on compare souvent au ‘Petit Prince’, de Saint Exupéry, et à ‘Jonathan Livingston le Goéland’, de Richard Bach.

Cette année, j’ai décidé de me lancer dans plus de classique et L’alchimiste faisait partie des livres que je devais lire depuis des années ! Je me suis donc lancée dedans sans même savoir de quoi ce livre parlait. Je savais seulement que c’était un garçon qui avait des moutons et qui allait, sans doute, faire un voyage durant lequel il tirerait énormément d’enseignements.

« Une seule chose rend un rêve impossible: la peur de l’échec. »

Je pense que cet article va être assez court et pour cause, je n’ai pas vraiment énormément de choses à dire dessus. C’est un livre qui est très court et qui se lit par conséquent très rapidement. D’ailleurs, je l’ai lu en quelques heures seulement.

« À un moment donné de notre existence, nous perdons la maîtrise de notre vie, qui se trouve dès lors gouvernée par le destin. C’est là qu’est la plus grande imposture du monde. »

J’ai adoré le fait que le personnage parte en voyage en Afrique puisque cela permettait de mettre en avant d’autres paysages. Il y a très peu de livre qui se déroulent dans le désert et je trouve ça assez dommage puisque ce sont des endroits très beaux qui ajoutent un plus à l’histoire. C’était d’ailleurs très intéressant de voir la vie des habitants du désert, la manière dont ils se regroupent autour des oasis ainsi que leur vie quotidienne et les risques qu’ils encourent chaque jour.

« Dis-lui que la crainte de la souffrance est pire que la souffrance elle-même. Et qu’aucun n’a jamais souffert alors qu’il était à la poursuite de ses rêves. »

Du côté du voyage initiatique, effectivement il y a beaucoup de leçons de morale sur la vie, l’amour, la recherche de soi, le destin etc. Certains messages étaient très beaux par contre, je m’attendais à ce qu’ils soient plus forts, qui me marquent réellement or ce ne fût pas le cas. Je pense que j’avais tellement entendu parler de ce livre que je m’attendais à beaucoup plus.

« Personne ne peut fuir son coeur, c’est pourquoi il vaut mieux écouter ce qu’il dit. »

Néanmoins, cela reste un livre très agréable à lire et je comprends pourquoi autant de professeurs de français choisissent de travailler sur ce livre. D’ailleurs, j’aurais adoré le découvrir lors de mes cours de français mais j’ai malheureusement eu droit à des textes beaucoup moins intéressants…

Auteur : Paulo Coelho
Titre : L’Alchimiste
Edition : J’ai lu
Nombre de pages : 192 pages
Prix : 6.40€

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :