Chroniques,  Romance

Off Campus T4 : The Goal – Elle Kennedy

Il suffit d’une nuit pour que tout change.
Sabrina James est en dernière année de lycée. Elle a depuis longtemps planifié son avenir : obtenir son diplôme, entrer à la fac de droit et décrocher un super-job dans un des plus grands cabinets d’avocats du pays.
Elle veut aller de l’avant et oublier son passé.
Quand elle croise le beau Tucker, elle n’a à lui offrir qu’une nuit, il ne peut pas faire partie de ses projets.
Mais tout va se compliquer…
John Tucker, la star du hockey qui ne vit que pour sa passion, va se transformer quand Sabrina lui annonce qu’elle est enceinte. Il compte bien assumer son rôle de futur papa.
Mais la jeune fille est têtue et ne veut accepter aucune aide de sa part.
Il va falloir toute la ténacité de Tucker pour que, petit à petit, elle lui ouvre son coeur.
Saura-t-il convaincre la belle et froide Sabrina que, parfois, mener un projet à deux est plus facile ?

Attention : Spoilers concernant les tomes précédents !

Chronique du tome 1 : The Deal
Chronique du tome 2 : The Mistake
Chronique du tome 3 : The Score

On dit bien souvent que toutes les meilleures choses ont une fin et cela vaut également pour les livres. Vous le savez, la saga Off Campus a été ma découverte de l’été et depuis, tous les livres ont été des coups de cœurs ou d’excellentes lectures. Du coup, c’est avec un sentiment doux-amer que je me lancée dans ce dernier tome. D’un côté, je mourais d’envie de retrouver l’univers mais de l’autre, je savais que c’était le dernier de la saga.

« Nous souffrons tous, nous aimons tous. Nous sommes tous les mêmes. Et ton passé, les gens avec qui tu vis, là d’où tu viens, tu n’as pas à t’en faire pour ça. Tu es en train de båtir ton propre avenir, et j’ai envie de voir où va te mener ta route. »

Comme je vous l’avais expliqué dans la chronique du tome précédent, je n’étais pas forcément enchantée quand j’ai réalisé que ce livre concernerait Sabrina et Tucker. Si le garçon était un personnage qui m’intriguait beaucoup et que j’avais hâte de découvrir en profondeur, ce n’était définitivement pas le cas de Sabrina puisque je n’avais pas du tout accroché avec elle. Néanmoins, lorsque j’ai dépassé mes aprioris pour me lancer dedans, je me suis rendu compte qu’elle n’était pas du tout comme je l’imaginais. En fait, comme on apprend à la connaitre au travers du regard de Dean, qui ne l’apprécie pas, on a une image biaisée et non objective du personnage. En réalité, lorsque j’ai appris à la connaitre, je l’ai adoré dès la première page !

« Ça doit être chouette de vivre dans un monde où tout vous est offert sur un plateau d’argent, un monde où vos erreurs n’ont aucune importance. »

Concernant Tucker, il remplit toutes les cases du bookboyfriend type avec un côté parfait et charmant mais ce qu’il m’a le plus touché avec ce personnage est sa loyauté, sa patience et son calme. À côté, Dean, Logan et Garrett passent pour de vraies tornades. Quant à Sabrina, c’est une fille très froide, solitaire mais surtout blessée. Elle a une histoire très touchante et son parcours montre sa force et sa détermination pour réussir.

« Nous sommes heureux parce que nous voulons l’être, parce que nous partageons nos émotions et notre énergie le mieux possible. »

En me lançant dedans, je craignais que le livre ne commence directement après l’annonce de la grossesse de Sabrina (qui était le fameux cliffhanger du troisième tome) et donc, après le début de la relation entre les deux personnages. Mais, pour mon plus grand bonheur, ce ne fût pas le choix retenu par l’autrice. Le livre commence bien plusieurs mois avant. Cela permet donc de voir comment les personnages se rencontrent et de mieux les comprendre. J’avoue que leur relation m’a parfois frustrée, notamment à cause de Sabrina qui a du mal à afficher ces émotions. Néanmoins, je me suis tellement attachée à elle que j’arrivais à comprendre ses réactions.

« Autrefois, mon but, c’était de réussir. Je ne me rendais pas compte que la réussite, ce n’est pas les bonnes notes, les bourses ou les diplômes mais les gens que j’avais la chance de côtoyer dans ma vie. »

Comme toujours, l’histoire en elle-même est excellente et, même si certaines situations font parties des clichés de la romance, on ne sait jamais à l’avance comment les personnages vont réagir. J’ai beaucoup aimé que les 4 garçons aient tous des personnalités différentes puisque cela permet d’ajouter un équilibre dans leur groupe. L’amitié est d’ailleurs très présente dans cette histoire et c’est un plaisir de revoir les différents personnages des tomes précédents.

« Parce que c’est l’amour, le but ultime. Ce n’était pas ce que je cherchais, mais c’est celui que j’ai eu la chance, une chance incroyable, de pouvoir atteindre. »

Vous l’aurez compris, ce livre a été un énième coup de cœur et je trouve qu’il clôt parfaitement bien cette saga ! J’ai appris beaucoup de chose avec les personnages que ce soit la force, la résistance ou la détermination. Chacun avait une histoire compliquée et ils en sont tous ressortis plus forts et grandis. Même si je l’ai à peine terminée, je meurs déjà d’envie de relire cette saga et je sais que je le ferais l’année prochaine, histoire d’oublier un peu les histoires pour mieux les redécouvrir par la suite.

Auteur :  Elle Kennedy
Titre :  The Goal
Saga :  Off Campus
Edition :  Hugo New Romance
Nombre de pages :  556 pages
Prix :  17€

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :