Chroniques,  Fantastique

The Night Circus – Erin Morgenstern

« Le cirque arrive sans crier gare. Aucune annonce ne précède sa venue, aucune affiche sur les révèrbères, aucune publicité dans les journaux. Il est simplement là, alors qu’hier il ne l’était pas. »

Sous les chapiteaux rayés de noir et de blanc, c’est une expérience unique, une fête pour les sens où chaque visiteur peut se perdre avec délice dans un dédale de nuages, flâner dans un luxuriant jardi…n de glace, s’émerveiller et se laisser enivrer…

BIENVENUE AU CIRQUE DES RÊVES !

Derrière la fumée et les miroirs, la compétition fait rage. Deux jeunes illusionnistes, Celia et Marco, s’affrontent dans un combat magique pour lequel ils sont entraînés depuis l’enfance. Cependant ils s’aiment, et cette passion pourrait leur être fatale.

Parmi ces livres assez populaires chez nos amis anglophone, The Night Circus est un livre que j’ai vu pas mal tourner sur les réseaux sociaux et que j’avais envie de découvrir. L’avantage de cette lecture est qu’il s’agit d’un livre fantastique en un seul volume, ce qui change un peu des univers conçus pour des trilogies et qui sont parfois plus lourds (et chers) à lire.

« The finest of pleasures are always the unexpected ones. »

Concernant le livre, j’ai eu un peu de mal avec le rythme. Il faut savoir qu’au moment où je me suis lancée dedans, je vivais une semaine très chargée à mon travail d’été, ce qui a pu influencer ma lecture. Au départ, j’ai eu beaucoup de mal à rentrer dans l’histoire. Je trouve que le départ est assez long et très linéaire. D’ailleurs, pendant pas mal de pages je me suis demandé où l’histoire voulait aller.

« You may tell a tale that takes up residence in someone’s soul, becomes their blood and self and purpose. That tale will move them and drive them and who knows that they might do because of it, because of your words. That is your role, your gift. »

En effet, le résumé parle d’un duel mais je ne comprenais pas le but de celui-ci. Quel était le réel enjeu ? Comment participaient-ils à ce duel ? Au final, nous ne sommes pas vraiment dans un duel sous forme de battle, de face à face mais plus sur des petites actions indépendantes. Cachun vit la compétition de son côté et je trouvais ce choix artistique assez dommage.

« People see what they wish to see. And in most cases, what they are told that they see. »

La force de ce livre repose pour moi dans le monde crée par Erin Morgenstern. L’autrice réussit à construire un univers riche et envoutant dans lequel j’ai adoré m’imerger. Ce cirque a une ambiance vraiment particulière, à la fois rempli de magie mais également un côté plus sombre, plus mystérieux. J’ai adoré me perdre dans toutes ces tentes et je dévorais les pages assez rapidement.

« I have tried to let you go and I cannot. I cannot stop thinking of you. I cannot stop dreaming about you. »

Du côté des personnages, je les ai beaucoup appréciés, autant les principaux que les secondaires. Chacun avait une personnalité particulière et ajoutait un plus dans l’histoire. De plus, même s’il y avait parfois pas mal de personnages, aucune confusion n’était présente dans ma lecture. J’ai beaucoup aimé la relation de Marco et Celia et notamment le fait que, malgré des caractères et des vies totalement différentes, ils se retrouvent sur pas mal de point.

« We lead strange lives, chasing our dreams around from place to place. »

Finalement, c’est une lecture que j’ai bien aimée même si certaines longueurs au départ m’ont dérangé. C’est une histoire assez originale avec une ambiance vraiment particulière qui apporte une identité au livre. Pour le moment, j’ai pas mal de livres de côté mais il est sûr que lorsque ma PAL aura un peu baissé, je me pencherais sur un autre livre de cette autrice.

Autrice : Erin Morgenstern
Titre : The Night Circus
Edition : Pocket
Nombre de pages : 508 pages
Prix : £7.95€

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :