Chroniques,  Jeunesse,  Policier

Protège-là – Olivier Gay

Tout les oppose et pourtant … 

Malgré sa belle gueule, Quentin n’est pas vraiment le gendre idéal. Plus doué pour la baston que pour les maths, il a abandonné le lycée et travaille dans un petit garage de banlieue. Le jour où un milliardaire menacé de mort lui demande de protéger sa fille à son insu, Quentin pense avoir trouvé le job de rêve.

Mais du lycée hyper-sélect aux boites des beaux quartiers, la jeunesse dorée de Paris lui réserve quelques mauvaises surprises. Quant à Camille, sa protégée, elle n’est pas la jeune fille sage qu’on lui avait décrite. Pas du tout …

Je remercie les éditions Gallimard Jeunesse pour l’envoi de ce livre ! 

Il y a quelques temps, j’ai été contacté par Gallimard Jeunesse afin de découvrir le nouveau livre d’Olivier Gay. Cette était assez différente de ce que j’ai l’habitude de lire et, comme j’avais envie de découvrir la plume de l’auteur depuis un bon moment, je me suis dit que c’était l’occasion parfaite pour ça.

« Il y a plus important qu’une licence de boxe, dans la vie.
– Ah ouais, comme quoi ?
– L’honneur. »

C’est un roman jeunesse qui se lit très rapidement grâce à une plume simple et fluide et une histoire entraînante. La police d’écriture est assez épaisse et la mise en page aérée, ce qui offre un bon confort de lecture pour les plus jeunes. Du côté du rythme, il y a de l’action assez rapidement et je n’ai pas ressenti de longueurs particulières.

« – Donne-moi une bonne raison de ne pas tirer, tout de suite et maintenant.
– Ça ferait du sang sur vos chaussures ? »

Pour les personnages, je les ai bien aimés même si je ne me suis pas attachée à eux pour autant. Même s’ils sont censés être au lycée, j’avais l’impression que certains de leurs comportements ou leurs paroles n’étaient pas vraiment en accord. De manière générale, Quentin est un garçon très malin, avec un grand sens du sarcasme alors que Camille est beaucoup plus froide et détachée. À eux deux, ils forment un bon duo, avec une dynamique agréable.

« – Je ne t’ai jamais vu pleurer pour une fille, observa-t-elle enfin.
– Je pleurais pas vraiment, protestai-je.
– Je ne t’ai jamais vu avoir autant de poussière dans l’œil pour une fille, se corrigea ma mère »

Pour le côté policier, je trouve que c’est une très bonne manière d’initier les plus jeunes à ce genre d’autant plus qu’il n’y a pas de scènes choquantes. Comme je le disais ci-dessus, il y a pas mal d’actions et je n’avais pas forcément vu venir la révélation finale malgré le fait que l’histoire soit assez légère. Les pages se tournent toutes seules et, sans même que l’on s’en rende compte, on arrive à la fin du livre.

Auteur : Olivier Gay
Titre : Protège-là
Edition : Gallimard Jeunesse
Nombre de pages : 384 pages
Prix : 15€

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :