Chroniques,  Romance

Roomies – Christina Lauren

Attirée par les mélodies d’un musicien de rue qui lui a tapé dans l’oeil, Holland Bakker se rend depuis des mois dans la station de métro proche de chez elle. Elle n’ose pas adresser la parole au guitariste qui la fascine, mais un agresseur ivre précipite leur rencontre. Calvin McLoughlin vient à son secours, puis disparaît instantanément.

Pour s’acquitter de sa dette envers le brillant musicien, elle lui obtient une audition avec son oncle, le producteur de musique le plus en vogue de Broadway. L’audition se passe encore mieux qu’elle ne l’imaginait, quand Holland réalise pourquoi il a décampé devant les policiers : son visa d’étudiant a expiré depuis plusieurs années et il vit aux États-Unis dans l’illégalité.

Comprenant que son oncle a autant besoin de Calvin que Calvin a besoin de lui, Hollande prend la folle décision d’épouser l’Irlandais. Ses sentiments ne sont un secret que pour… ce dernier.

Peu à peu, leur relation évolue et Calvin devient l’enfant chéri de Broadway. Entre les feux de la rampe et les faux-semblants, que faudra-t-il pour qu’Holland et Calvin prennent conscience qu’ils ont tous les deux arrêté de jouer la comédie depuis longtemps ?

S’il y a bien un livre dont j’entends parler depuis très longtemps, il s’agit de Roomies. D’ailleurs, quand je me suis enfin lancée dans le genre de la romance, il faisait partie des nombreux titres que l’on me disait souvent de lire en commentaires. Finalement, il aura fallu attendre presque deux ans pour que je me lance enfin dedans.

«  – Tu as le droit de penser que je suis vieux jeu, mais j’estime qu’il est obligatoire de fréquenter une fille avant de l’épouser. »

Si vous suivez régulièrement le blog, vous savez que Christina Lauren ne me sont pas étrangères puisque j’ai déjà pu lire plusieurs livres d’elles comme L’Anti-Lune de Miel ou Josh & Hazel. Ce sont deux autrices que j’apprécie énormément et je suis vraiment surprise à chaque fois de constater que les livres sont en réalité écrits par deux personnes tant l’écriture est fluide. Il n’y a aucune différence qui se ressent à la lecture et c’est la même chose pour ce nouveau livre.

« Holland essaie de se voir clairement et y parvient assez bien. Mais je pense aussi qu’elle se perçoit comme un personnage secondaire, même dans sa propre vie.»

Concernant l’histoire, on est sur un trope que j’adore puisqu’il s’agit d’une classique « Fake Relationship » à savoir « Fausse relation amoureuse ». Je trouve qu’il y a toujours quelque chose de comique lorsque deux personnages se retrouvent dans des situations où ils doivent prétendre avoir des sentiments alors qu’ils ne se connaissaient pas. L’humour est d’ailleurs au cœur de cette histoire et j’ai beaucoup rit au fil des pages.

« J’attends que l’idée me surgisse demain, dans une semaine, dans un mois. Et voilà deux ans que j’ai terminé la fac, sans l’ombre d’un manuscrit. »

Pour les personnages, je les aie trouvés adorables et très drôles même si je n’ai pas réussi à m’attacher à eux. Je pense que j’ai lu ce livre dans une mauvaise période et par conséquent, j’ai eu du mal à rentrer dedans et à vraiment m’impliquer dans leur relation. Pour autant, le livre se lit vraiment très facilement puisqu’il est très fluide et addictif.

Autrice : Christina Lauren
Titre : Roomies
Edition : Hugo Poche
Nombre de pages : 472 pages
Prix : 7,60€

3,5/5

3 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :