Fantastique,  Thriller

La Neuvième Maison – Leigh Bardugo

 

Alex  » Galaxy  » Stern a vécu une adolescence chaotique. Élevée à Los Angeles par une mère hippie, elle a abandonné l’école très jeune pour se retrouver dans un monde sombre, violent et sans avenir.

À 20 ans, elle est la seule survivante d’un horrible massacre inexpliqué, et c’est sur son lit d’hôpital qu’elle se voit offrir une seconde chance : rejoindre la prestigieuse université Yale en intégrant la maison Léthé. Cette entité, appelée La Neuvième Maison, surveille les huit sociétés secrètes de Yale ; ces dernières forment les futurs décideurs ainsi que les personnes influentes et pratiquent la magie sous différentes formes, bien souvent sinistres et dangereuses.

Alex a été choisie, car elle possède un pouvoir rare et mystérieux : elle peut voir les fantômes. Alors que son mentor a disparu, elle va devoir enquêter sur le meurtre d’une jeune fille. Ce qu’elle va découvrir va bien au-delà de l’horreur…

TW : Violence, sexe, drogue, violence sexuelle, descriptions explicites de blessures

On se retrouve aujourd’hui pour la chronique de l’une des sorties les plus attendu de cette année 2020, j’ai nommé : La Neuvième Maison de Leigh Bardugo. C’est un livre dont j’entendais énormément parler, mais pour autant, j’avais lu des chroniques assez mitigées, ce qui fait que je ne m’étais pas immédiatement lancée dedans. Pour autant, lorsque j’ai appris que De Saxus se lançait dans la parution VF de cet ouvrage et qu’en plus, celui-ci allait avoir droit à un hardback magnifique, j’ai su que je ne pouvais pas passer à côté.

« Je classe l’obscénité dans la même catégorie que les déclarations d’amour. A utiliser avec parcimonie, et uniquement en cas de véritable nécessité. »

Finalement, c’est un magnifique pavé de 500 pages qui a atterri entre mes mains et j’avais hâte de me lancer dedans. Je savais aussi que cette histoire était un pari risqué et pour cause, quand vous voyez qu’un livre vous est recommandé par Stephen King, aka le roi de l’horreur et que vous n’êtes pas du tout friande de ce genre de lecture, c’est un risque. Je me lançais alors en dehors de ma zone de confort et finalement je suis ravie de l’avoir fait

« Alex avait fait tout son possible pour intégrer ce monde ; mais si c’était ça le monde réel, le monde normal, voulait-elle vraiment en faire partie ? »

La première chose qui m’a frappé à l’intérieur de ces pages est l’univers très sombre de l’autrice. Ce n’est pas du tout le même genre que Six of Crows et d’ailleurs, si je ne l’avais pas su, je n’aurais jamais pu deviner qu’il s’agissait de l’écriture de Leigh Bardugo. Ce n’est pas un livre à mettre entre toutes les mains puisque l’univers est assez violent et beaucoup de thèmes sensibles apparaissent à l’intérieur.

« Voilà l’effet qu’avait la magie : elle révélait la personne que vous étiez avant que la vie ne vous retire vos croyances en l’impossible. »

C’est un livre que j’ai trouvé vraiment intéressant dans sa narration. Le rythme de l’histoire est assez lent et pour autant, ce n’est pas un défaut puisque cela ajoute un certain suspens. C’est un livre vraiment très descriptif et cela crée une ambiance très spéciale qui contribue totalement à l’immersion du lecteur dans l’histoire. Par contre, je regrette juste un petit peu de longueur vers le milieu du livre.

« Je t’ai laissé mourir. Pour sauver ma peau, je t’ai laissé mourir.
C’est le risque, quand on fréquente des survivants. »

C’est une intrigue qui est très riche et surtout très complète. C’est le genre de livre qui nécessite de prendre son temps afin de bien comprendre l’histoire mais surtout de bien relever tous les indices et la richesse de l’univers crée par l’autrice. L’intrigue est parfaitement maîtrisé et je n’ai pas réussi à anticiper les différents éléments. En général, j’ai tendance à deviner la fin mais là, ce ne fût pas du tout le cas à mon plus grand bonheur.

« Un mensonge ne devient un mensonge qu’à partir du moment où quelqu’un y croit. »

Vous l’aurez compris, c’est une histoire que j’ai beaucoup aimée et je comprends pourquoi autant de monde parlait de ce livre. Je me demande vraiment comment l’histoire évoluera par la suite et j’ai hâte de découvrir ça. En dernier lieu, je voulais féliciter la Maison d’Edition De Saxus qui a fait un travail d’édition absolument magnifique ! De plus, c’est l’une des rares ME qui fait figurer des Triggers Warnings au début de ces livres et je trouve que c’est très important de le mentionner. C’est une maison d’édition qui est en train d’apporter un brin de renouveau dans la littérature Fantasy et j’ai hâte de voir ce que l’avenir lui réserve.

Autrice : Leigh Bardugo
Titre : La Neuvième Maison
Saga : Alex Stern
Edition : De Saxus
Nombre de pages : 525 pages
Prix : 24,90 pour le hardback

4/5

6 Comments

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :