Chroniques,  Romance

Briar Université T2 : The Risk – Elle Kennedy

 

Tout le monde dit que je suis une mauvaise fille. Ils n’ont pas tout à fait tort. C’est vrai que je ne me laisse jamais marcher sur les pieds et que je me fiche totalement de ce que les gens pensent de moi. Mais de là à avoir une aventure avec l’ennemi, je ne suis pas aussi téméraire ! Je suis la fille de l’entraîneur de l’équipe de hockey de Briar et, si je sortais avec un joueur de l’équipe rivale, je serais vilipendée. Jake Connelly, l’attaquant vedette de Harvard, est arrogant, exaspérant et tellement attirant. Mais le destin est cruel, Brenna a besoin de son aide pour obtenir un stage très convoité, et cet abruti sexy ne lui facilite pas la tâche. Connelly doit jouer le rôle de son faux petit ami. Mais le jeune homme est joueur et pour chaque faux rendez-vous… il en veut un vrai. Ce qui veut dire que Brenna a un gros problème. C’est très risqué de traîner avec Jake Connelly. Si cela venait à se savoir, son père me tuerait, ses amis seraient furieux et sa carrière post-universitaire risquerait d’en pâtir. Mais même s’il est de plus en plus difficile de résister au sex-appeal et au sourire arrogant de Jake, Brenna refuse de tomber amoureuse de lui. C’est le seul risque qu’elle n’est pas prête à prendre.

 

 

Chronique du premier tome : The Chase

 

ALERTE AU COUP DE CŒUR ! Mais qui est étonné ? J’ai souvent parlé des livres d’Elle Kennedy aussi, surtout des Off Campus et pour moi, cet univers est une valeur sûre. Tous les livres ne sont pas forcément des coups de cœur mais ça reste d’excellentes lectures. Par conséquent, au moment de découvrir un nouveau livre, je sais que je vais passer un excellent moment et celui-ci n’a pas fait exception à la règle.

« Cependant, le talent et le potentiel ne sont rien sans la discipline et les échecs. Il faut échouer pour que la victoire compte pour quelque chose. Les défaites ne sont pas censées abîmer la confiance en soi. Elles sont censées la bâtir. »

Je ne vous cache pas qu’au départ, j’ai eu un peu de mal à rentrer dedans puisque le contexte est un peu particulier. Jusque-là, j’avais pris l’habitude de suivre les aventures des garçons de l’équipe de Briar Université et voilà que soudain, on entre en territoire ennemi, dans une autre équipe. Finalement, une fois que je m’y suis habituée, j’ai trouvé que cela ajoutait vraiment un truc en plus à l’histoire, notamment lorsque les deux univers se mélangent.

« Les amis qui vous disent qu’ils vous aiment chaque fois que vous vous dites au revoir sont ceux qui comptent le plus. Ce sont eux qu’il faut garder dans sa vie. »

S’il y a bien une chose que j’adore dans les livres basés dans l’univers sportif, c’est le fait de voir la cohésion entre les joueurs d’une équipe. Ils entretiennent souvent une amitié très forte, très solide et chacun est prêt à se sacrifier pour l’autre. Du coup, le fait d’être à l’intérieur de deux équipes, permet d’explorer doublement cette dynamique et j’ai A-DO-RÉ. Bon par contre, je ne vous cache pas que j’ai beaucoup moins aimé quand les deux équipes se retrouvaient en match puisque je ne savais absolument pas quelle équipe soutenir. Ça m’a d’ailleurs valu de nombreux moment où je retenais mon souffle.

« Je ne pouvais plus te regarder parce que j’avais peur. J’ai failli te perdre et tu es la seule chose au monde à laquelle je tiens. »   

Du côté des personnages, c’est également un coup de cœur ! J’appréciais beaucoup Brenna dans le premier tome pour son franc parler et sa confiance, mais c’est un visage assez différent que j’ai pu découvrir ici. Elle sait ce qu’elle veut et dégage énormément de confiance en elle et pourtant, elle aussi possède ses doutes, ses peurs et un passé compliqué, notamment sur le plan familial. Quant à Jake Connelly, il m’a charmé dès le départ ! Il possède une aisance, une prestance et un charisme naturel. C’est aussi un personnage très franc, drôle, attachant mais il possède également une certaine douceur que j’ai apprécié.

« Ma philosophie est qu’on ne peut pas changer le passé, que ça ne sert à rien de pleurer pour le présent et encore moins d’angoisser pour l’avenir. Les regrets ne servent à rien. » 

J’ai absolument adoré leur relation, qui encore une fois était assez différente de ce qui a été fait dans les tomes précédents. Les enjeux et les problématiques sont différentes et, il y a un côté interdit que j’ai énormément aimé et qui dynamise le récit. J’ai aussi beaucoup apprécié découvrir le Coach dans sa vie privée. C’est un personnage que l’on voit apparaître dans chaque livre et je ne m’attendais pas à ce qu’il ait un contexte familial aussi compliqué. J’ai souvent été en désaccord avec lui et surtout, ce livre montre qu’être un bon coach ne rime pas forcément avec être un bon père.

« Le hockey est un sport. Toi, tu es toute ma vie. » 

Finalement, ce livre a été un énorme coup de cœur ! De mémoire, il me semble que je l’ai dévoré en un après-midi et je n’avais pas envie de quitter les personnages. J’avais bien aimé le premier tome mais avec le recul, je me rends compte que ce deuxième tome est clairement au-dessus et j’ai hâte de me lancer dans la suite. (En réalité, au moment où vous lirez cette chronique, j’ai déjà lu le tome 3 et devinez quoi ? Il a été un énorme coup de cœur lui aussi !!)

 

Autrice : Elle Kennedy
Saga : Briar Université T2
Titre : The Risk
Edition : Hugo New Romance
Nombre de pages : 432 pages
Prix : 17€

5/5

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :