Chroniques,  Romance

Marked Men T1 : Rule – Jay Crownover

 

Lorsqu’elle était adolescente, les très riches parents de Shaw Landon se sont peu occupés d’elle. Elle a alors trouvé refuge dans la famille Archer où elle était particulièrement proche de Remy, frère jumeau de Rule, aujourd’hui décédé dans un accident de voiture. Elle est liée à cette famille plus qu’à la sienne.

Mais Shaw est depuis toujours secrètement amoureuse de Rule, ce qui l’empêche d’avoir de véritables relations avec d’autres hommes. Rule, lui, voit en elle une fille à papa, trop sérieuse et surtout la petite amie de son défunt frère. De plus tout les oppose : de nature rebelle et fêtard, il est tatoueur et tatoué, a des piercings et les cheveux de toutes les couleurs.

Avec son look classique, elle est sage et concentrée sur ses études de médecine. Mais parfois il suffit d’une jupe courte et de quelques cocktails pour que le regard que l’on porte sur quelqu’un change. Les secrets sont révélés et que rien ne sera plus jamais comme avant…

Rule et Shaw tenteront de comprendre ce qu’ils ressentent et d’être ce que l’autre attend. Mais entre les traumatismes de leurs familles respectives, les habitudes de coureur de jupons de Rule, l’emploi du temps chargé de Shaw et son ex qui la harcèle, ces deux-là auront bien du mal à se trouver.

Leur amour sera-t-il plus fort que leurs différences ?

L’ambiance de cette série est celle d’un salon de tatouage, de concerts de métal, le tout agrémenté de délires de colocataires et de virées dans leur ville natale.

 

TW : Accident de voiture, Alcool, Deuil, Dépression, Harcèlement, Tentative de viol, Agression, Slutshaming.

 

Jay Crownover est une autrice assez connue dans le monde de la romance, notamment grâce à des séries de livres à succès. D’ailleurs, j’avais déjà eu l’occasion de lire la trilogie des Wild Men que j’avais beaucoup aimé, même si c’est un genre différent du livres dont nous allons parler aujourd’hui. Finalement, c’est grâce à beaucoup de forcing de la part d’une amie que je me suis retrouvée à chercher la saga entière sur Vinted.

« Tu n’as jamais été facile à aimer, Rule, et tu fais tout pour que personne ne l’oublie. »

Une fois trouvé (à un prix défiant toute concurrence), il était temps que je me plonge dedans. J’avais un petit peu d’appréhension avant de me lancer dans ce premier tome et pour cause, je me disais « Si je n’aime pas, que vais-je faire des autres livres ? ». Heureusement pour moi, non seulement ce livre ne m’a pas déçu mais il a surtout été un énorme coup de cœur !

« Finalement, petite fille, tout ce qu’on a, c’est les gens autour de soi, alors peu importe combien ça devient difficile, il faut avancer et rester en un seul morceau. »

Je vais commencer par évoquer la seule chose qui m’a peut-être un peu dérangé : la fluidité. De manière générale, le style de l’autrice est très accessible, c’est fluide et addictif et on rentre très vite dans l’histoire. Néanmoins, j’ai trouvé que temporellement, certaines phrases manquaient de repères ou de précisions mais je soupçonne peut-être un problème dans la traduction. De plus, comme c’était seulement une phrase par-ci ou par-là, ça ne m’a pas plus dérangé que ça. Jay Crownover utilise également une écriture assez descriptive visuellement. Au départ, j’ai eu un peu de mal durant les premières pages mais finalement, j’en ai pris l’habitude et cela ne m’a pas dérangé plus que ça.

« Il y eut quelques moments si parfaits, si poignants qu’ils m’ont figé de peur et m’ont donnée envie de courir dans le sens opposé aussi vite que possible. »

Pour les personnages, on est sur des personnages qui sont très intéressants, autant les principaux que les secondaires. Rule est un jeune homme qui souffre et utilise cette douleur pour éloigner ses proches de lui. De ce fait, il a du mal à exprimer ses émotions, il est impulsif et à tendance à fuir. Quant à Shaw, malgré ses propres problèmes, familiaux et relationnels, c’est un personnage d’une grande sensibilité, loyauté mais qui possède surtout une patience incroyable.

« Je n’étais pas trop bien pour lui, j’étais simplement trop MOI pour qu’il me voie autrement que comme il m’avait toujours vue, et je m’y étais résignée. »

Leur relation m’a séduite dès le départ et pour cause, là où tout le monde va voir le côté négatif de Rule, Shaw n’arrête jamais de croire en lui, de le comprendre et de l’aimer à sa juste valeur. La présence de Rule est également une très bonne chose pour Shaw qui est piégée au milieu des attentes de tous et qui passe à côté de sa vie. J’ai trouvé le rythme assez maîtrisé même si je pense que certains peuvent trouver le rythme un peu rapide. Personnellement, cela ne m’a pas dérangé.

« Une famille, c’est comme tout, ça demande du travail, de la patience et des gens qui veulent que ça fonctionne. »

Même si au premier abord, on a le cliché « garçon rebelle tatoué/jeune fille sage », ce livre n’est pas niais et possède une profondeur très intéressante. Cette histoire n’est pas seulement de la simple romance, il met également en avant la reconstruction d’une famille après la perte d’un fils et d’un frère, la pression familiale qui repose sur les enfants ainsi que la confiance en soi et en ses choix.

« Peut-être que, pour une fois, j’ai envie de me comporter comme j’ai envie et me sentir comme je veux sans que personne ne me juge ou attende quelque chose de moi en échange. »

Cette histoire a une ambiance que j’ai ADORÉ ! J’ai toujours aimé les livres assez rock’n’roll et là c’est totalement le cas. Les musiques qui figurent à l’intérieur des pages m’ont permis de découvrir pas mal de nouveaux groupes et, aimant beaucoup les tatouages, j’ai aimé que ceux-ci soient aussi présents dans l’histoire. Par contre pour la musique, sachez que la playlist entière est indiquée …. à la fin du livre ! D’ailleurs Hugo New Romance, si vous passez par là, arrêtez de mettre les musiques à la fin ! C’est beaucoup plus agréable de voir la playlist dès les premières pages, d’autant plus que beaucoup de lecteurs, dont moi, aiment lire avec de la musique. Sans compter qu’en l’espèce, la musique ajoute vraiment un plus à l’ambiance.

« Les opposés ne font pas que s’attirer, ils peuvent tout brûler sur leur passage. »

Finalement, j’ai tant aimé cette histoire que j’ai passé une après-midi entière dessus sans pouvoir m’en détacher. J’ai tellement aimé les personnages que je ne voulais pas arriver à la fin pour ne pas leur dire au revoir. Néanmoins, je suis vraiment heureuse de savoir que je vais pouvoir les retrouver dans les autres livres, même si c’est de manière secondaire. On est donc sur un premier tome très prometteur et j’ai d’ores et déjà hâte de lire la suite.

 

Autrice : Jay Crownover
Saga : Marked Men
Titre : Rule
Edition : Hugo New Romance
Nombre de pages : 438 pages
Prix : 17,00€

5/5

One Comment

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :