Chroniques,  Romance

Everyday Heroes T2 : Combust – K. Bromberg

« Quand un soldat du feu embrase tout sur son passage « 

Jusqu’où le pompier Grady Malone fera-t-il grimper la température ?
La compositrice de chansons, Dylan McCoy s’est brûlée les ailes. À cause de son petit ami qu’elle a trouvé au lit … avec une autre.
Son agent l’oblige à continuer à collaborer avec lui jusqu’à ce qu’ils aient finalisé les chansons de son nouvel album et à tenir leur rupture sous silence. De retour à Sunnyville, elle rencontre son nouveau coloc, Grady, et ne dirait pas non à une aventure-pansement pour se remettre de sa déception amoureuse. Elle résiste pourtant et refuse de se laisser enflammer par Grady Malone, un pompier sexy, charismatique et sans complexe. Un homme qui porte à la fois ses propres cicatrices – sur son dos, celles de la culpabilité du survivant, dans son âme,– et la peur dans son cœur.
Mais alors qu’un visiteur imprévu met à l’épreuve leur statut de colocataires, leur indéniable attirance va t-elle s’évaporer ? Ou prendront-ils le risque de jouer avec le feu ?

 

TW : Deuil, incendie

 

Aujourd’hui, on se retrouve pour la chronique du deuxième livre de la saga Everyday Heroes. En principe, je prends toujours des notes pendant ou après ma lecture sauf que je me suis rendue compte au moment d’écrire ces lignes que j’avais totalement oublié de rédiger ces fameuses notes. Et devinez quoi ? J’ai lu ce livre en Novembre, ce qui remonte à très très longtemps. Par conséquent, cette chronique risque d’être beaucoup moins détaillé que d’habitude. En espérant que ma mémoire ne me fasse pas défaut.

« D’après mon père, la bravoure, c’est mourir de peur et composer avec. » 

Concernant tout d’abord l’histoire en manière générale, je me souviens que celui-ci a été un grand coup de cœur et mon préféré de la trilogie. Le style de K. Bromberg est toujours aussi fluide, addictif et elle parvient à transmettre beaucoup d’émotions. Les pages se tournent sans que l’on s’en rende compte et c’est un bonheur en tant que lecteur.

« Nous avons tous nos cicatrices. Certaines sont visibles. D’autres pas. Au final, elles représentent le fait que tu es plus fort maintenant que ce qui t’a agressé. Pour toi cela signifie que tu es plus fort que le feu. » 

Concernant les personnages, ils m’ont énormément intéressé de par leur profondeur psychologique. D’un côté, on a Dylan, une jeune chanteuse qui est dans une période de sa vie très incertaine. Je me suis beaucoup retrouvée en elle, dans ses doutes et je me suis beaucoup attachée. Elle a également un passé très intéressant que j’avais hâte de découvrir plus en profondeur. Quant à Grady, c’est un personnage qui m’a énormément touché. En dehors du côté drôle et charismatique, on découvre un homme avec des fêlures importantes et beaucoup de traumatismes.

« On ne se noie pas parce qu’on tombe dans une piscine. On se noie si on ne nage pas pour en ressortir. » 

C’est justement ce traumatisme qui donne tant d’intérêt à cette histoire. Il y a un aspect psychologique, dirigé vers la reconstruction qui occupe une partie majeure de l’histoire et j’ai adoré. Que ce soit une reconstruction après une rupture ou après un accident, les personnages ont besoin d’aller de l’avant et c’était vraiment intéressant. Ce livre met également en avant l’impact que cela peut jouer sur une famille ainsi que le lien fort qui se crée entre des pompiers d’une même équipe.

« C’est normal d’oublier les vieilles blessures, mais n’oublie jamais les leçons que tu en as tirées. » 

Finalement, c’est une histoire qui m’a énormément émue et qui a été un coup de cœur. De mémoire, je ne parvenais plus à m’arrêter dans ma lecture et il n’y avait pas non plus de longueurs particulières. De plus, j’ai beaucoup aimé la relation entre Dylan et Grady puisque celle-ci a un rythme que j’ai apprécié, ni trop rapide, ni trop lent. En plus de ça, ils possèdent une bonne alchimie entre eux et cela a été un plaisir de voir leur histoire se développer.

 

Autrice : K. Bromberg
Titre : Combust
Edition : Hugo New Romance
Nombre de pages : 391 pages
Prix : 17€

5/5

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :