Chroniques,  Romance

Everyday Heroes T3 : Cockpit – K. Bromberg

 

« Le jeu en vaut-il la chandelle ? « 

Toute cette histoire de concours était censée se dérouler simplement. Je sais, je sais. Lancer le concours du  » Papa le plus sexy  » pour regagner la confiance de mon patron, et sauver l’un des magazines en ligne pour lequel je travaille, c’était mon idée. Mais je ne pouvais pas prévoir que le concurrent numéro dix, soit le terriblement sexy Grayson Malone. Monsieur Compliqué en personne. Parce que Grayson m’a bien connue lorsqu’on était plus jeunes, et je lui rappelle son passé. Et aussi la femme qui lui a brisé le cœur, et qui l’a quitté, le laissant élever seul le petit garçon le plus adorable que j’ai jamais vu.
Mais pas question d’entamer une relation, encore moins avec un papa célibataire qui trimbale des valises. Même s’il a des abdos d’enfer et le sourire ravageur.
Et maintenant que le concours touche à sa fin, les six mois qui viennent de s’écouler, c’était juste pour s’amuser, ou nous avons créé quelque chose qui vaut la peine de tout risquer ?

Après avoir beaucoup aimé le premier tome et avoir eu un coup de cœur pour le deuxième, il était temps que je me lance dans ce dernier livre de la trilogie. Je ne vous cache pas que je partais d’emblée avec certains à priori puisque je savais que c’était le livre le moins aimé de la saga même s’il reste quand même assez bien noté (16,4/20 sur Livraddict).

« Je pourrais me battre. Pour lui. Pour nous. Pour continuer. Mais si lui ne veut pas se battre aussi, c’est inutile. » 

J’ai mis assez longtemps à lire cette histoire et pour cause, les révisions se sont invitées dans ma vie (vraiment pas ouf, je ne recommande pas) et résultat : Je n’avais plus le temps de lire. Je tiens à dire que cela ne m’était jamais arrivé et ça me manquait vraiment de ne pas pouvoir continuer ma lecture.

« Parfois, il faut plus de temps à un cœur pour surmonter les épreuves du passé. J’imagine que cela prend plus de temps au mien qu’à la plupart des gens. » 

Concernant cette histoire, on retrouve la plume de K. Bromberg dont je suis devenue une grande amatrice. Je trouve qu’elle a une écriture qui arrive tour à tour à faire rire mais également à procurer de l’émotion. En plus de ça, les personnages de l’histoire sont vraiment attachants et cela a été un plaisir pour moi de revenir au cœur de la famille Malone (et de revoir Grant et Grady au passage).

« Il arrive un moment où il te faut choisir soit de rester ancré dans ton passé en ressassant les souffrances qu’elle t’a infligées, soit d’avancer et de repartir à zéro. On a toujours le choix Grayson. » 

Concernant le personnage de Sidney, je me suis énormément attaché à elle. C’est un personnage fort, déterminé et qui ne se laisse pas faire. C’est également quelqu’un de très travailleur et de très doux pour ses proches. Quant à Grayson, là ce ne fût pas vraiment le même ressenti puisqu’il m’a pas mal agacé dans cette histoire. Au-delà d’un côté charmeur, on est face à un papa célibataire qui est prêt à tout pour son fils.

« La distance ne renforce pas l’amour.
La distance accroît le manque.
La distance vous fait prendre conscience de ce qui vous manque. » 

Néanmoins, j’ai eu du mal avec la manière dont il traitait Sidney à certains moments, notamment lorsqu’il y avait un rapport avec l’argent. En effet, Sidney est issue d’une famille riche et elle aime bien porter des vêtements de luxe or, Grayson va souvent la critiquer à cause de ça. Je ne compte même plus le nombre de fois où il emploie le mot « bourge » pour parler d’elle ou le nombre de fois où le fait qu’elle porte des Louboutins le dérange. Ajoutons à ça un personnage très têtu et me voilà, moi lectrice, avec des envies de meurtres sur son personnage.

« Les meilleures choses de la vie ne sont jamais simples. On doit travailler et lutter pour qu’elles marchent, mais c’est ça la vraie récompense… le fait de n’avoir pas baissé les bras et d’avoir obtenu quelque chose de très beau. Nous pourrions faire de ce qui existe entre nous quelque chose de beau. » 

Néanmoins, je n’ai pas détesté ce livre qui reste une bonne lecture. L’histoire en elle-même est bien et j’ai adoré les différentes relations entre les personnages qu’il s’agisse de Grayson avec sa famille, avec son fils ou Sidney avec son équipe ainsi qu’avec le fils de Grayson (qui était pour le coup beaucoup plus adorable que son papa).

 

Autrice : K. Bromberg
Saga : Everyday Heroes T3
Titre : Cockpit
Edition : Hugo New Romance
Nombre de pages : 470 pages
Prix : 17€

3,5/5

3 Comments

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :