Chroniques,  Fantastique

The Last Hours T2 : Chain of Iron – Cassandra Clare

Cordelia Carstairs seems to have everything she ever wanted. She’s engaged to marry James Herondale, the boy she has loved since childhood. She has a new life in London with her best friend Lucie Herondale and James’s charming companions, the Merry Thieves. She is about to be reunited with her beloved father. And she bears the sword Cortana, a legendary hero’s blade. But the truth is far grimmer.

James and Cordelia’s marriage is a lie, arranged to save Cordelia’s reputation. James is in love with the mysterious Grace Blackthorn whose brother, Jesse, died years ago in a terrible accident. Cortana burns Cordelia’s hand when she touches it, while her father has grown bitter and angry. And a serial murderer is targeting the Shadowhunters of London, killing under cover of darkness, then vanishing without a trace.

Together with the Merry Thieves, Cordelia, James, and Lucie must follow the trail of the knife-wielding killer through the city’s most dangerous streets. All the while, each is keeping a shocking secret: Lucie, that she plans to raise Jesse from the dead; Cordelia, that she has sworn a dangerous oath of loyalty to a mysterious power; and James, that he is being drawn further each night into the dark web of his grandfather, the arch-demon Belial. And that he himself may be the killer they seek.

Attention : Spoilers concernant le premier tome !

Parmi tous les livres de ma bibliothèque, Chain of Gold est celui qui m’a le plus marqué l’année passée, notamment à cause de son cliffhanger. Autant vous dire que l’attente a été horrible et je mourais d’envie de lire cette suite. Mais j’avais également une certaine appréhension en me lançant dedans puisqu’en un an, j’ai eu le temps de me faire de multiples scénarios et la barre était très haute. Finalement, presqu’aucune de mes théories ne s’est réalisées mais pourtant, le livre a été à la hauteur de mes espérances, voire même mieux. Et surtout, il a été un ENORME coup de coeur !

Love is not always a lightning bolt. Sometimes it is a creeping vine. It grows slowly until suddenly it is all that there is in the world.

Concernant les personnages tout d’abord, ça a été un absolu plaisir de tous les retrouver. Encore une fois, Cassandra Clare réussi à gérer pas mal de personnages en même temps, pas mal d’intrigues personnelles différentes, tout en réussissant à mener son intrigue de base. J’ai beaucoup aimé le fait d’en découvrir plus sur certains personnages. Pour moi, c’est un livre qui met vraiment en avant Anna, Thomas et surtout Grace. Dans le premier tome, j’avais détesté Grace mais finalement, j’ai radicalement changé d’avis sur elle. Je ne dirais pas que je l’apprécie mais elle a une profondeur psychologique TRÈS intéressante. Quant à Anna et Thomas, ce sont leurs doutes, leurs émotions, leur carapace qui sont mis en avant.

We are none of us perfect, and no one expects perfection. But when you have hurt people, you must allow them their anger. Otherwise it will only become another thing you have tried to take away.

Concernant ensuite le duo Cordelia/James, j’ai absolument adoré les retrouver ! Pour Cordelia, je savais déjà que ce serait un tome beaucoup plus dur émotionnellement pour elle. Sa situation avec James, le problème avec l’épée, la haine que les autres ont pour son frère, et finalement l’alcoolisme de son père allaient forcément la toucher d’une manière importante. Cordelia est l’un de mes personnages préférés tous livres confondus ! C’est un personnage envers qui j’arrive à m’identifier énormément et qui réagit souvent de la même manière que moi donc je n’ai pas été surprise par ses choix, ses décisions.

“You cannot save people who do not want to be saved, » said Magnus. « You can only stand by their side and hope that when they wake and realize they need saving, you will be there to help them.” 

J’ai découvert un aspect de James que j’aimais beaucoup plus ! Tout comme les autres Herondale, forcément je suis sous son charme mais avec le recul, et n’ayant pas relu Chain of Gold avant de me lancer dans ce livre, j’avais gardé à l’esprit un personnage qui est assez aveugle à ce qui l’entoure. Et finalement, James m’a étonnamment surprise dans le bon sens du terme. Certes, il assez aveugle par rapport à certaines situations notamment par rapport à Matthias, mais il est également très perspicace dans d’autres domaines et j’ai énormément apprécié sa loyauté son courage et sa détermination.

You may fear what will happen if you speak your heart. You may wish to hide things because you fear hurting others. But secrets have a way of eating at relationships, Jamie

Pour le côté relationnel, celui-ci occupé une place importante dans l’intrigue. En plus de la menace de Belial, tous les personnages ont des situations amoureuses complexes. Concernant James et Cordelia, c’est la relation que j’attendais le plus et je ne pensais vraiment pas en voir autant. Je pensais vraiment que leurs interactions serait plus tristes, mais j’ai été agréablement surprise et j’ai adoré avoir un aperçu de leur vie ensemble, même si le bracelet de Grace et toujours présent. Concernant les autres couples, j’ai beaucoup aimé les différentes dynamiques et surtout voir les fragilités de certains personnages qui paraissent si fort comme Anna, Alastair, ou Thomas. 

Goodness can be a blade sharp enough to cut, you know, just as much as evil intent.

Du côté de l’intrigue, j’ai tout simplement adoré ! Je trouve que c’est riche, c’est dynamique et il se passe assez rapidement des choses, des mystères. D’ailleurs, j’ai même été surprise par le grand plot twist à la fin, je n’avais absolument pas réussi à deviner l’identité du tueur des Chasseurs d’Ombres. C’est une chose que je trouve incroyable avec Cassandra Clare : même après avoir lu une vingtaine de livres écrits par la même personne, dans le même univers, avec en partie les mêmes familles, les mêmes personnages, elle réussit encore et toujours à me surprendre.

Hope is a prison, truth the key that unlocks it.

Concernant la fin, je redoutais énormément de me rapprocher de ces fameuses dernières pages. En effet après avoir lu Lord of Shadows, je ne fait plus du tout confiance à Cassandre Clerc et à ses cliffhangers qui font souffrir. Forcément, je ne vais rien dire de la fin ici, je vous laisse la découvrir par vous-même mais elle ne m’a pas déçu même si j’ai énormément de questions pour la suite. 

When you want something very much, you are willing to accept the shadow of that thing. Even if it is just a shadow.

Vous l’aurez compris, ce livre est encore une fois un coup de coeur et si le troisième reste dans la même lignée, il y a de fortes chances que celle-ci devienne ma saga préférée. En tout cas, Cordelia, est devenu mon personnage féminin préféré de l’univers. Je ne vous cache pas qu’il ne me tarde pas du tout de lire le tome 3, puisque je sais que je n’aurai plus d’autres livres avec ces personnages par la suite et que ça me manquera énormément.

Someone who broke your heart is often not the person who can mend it.

Je n’ai pas du tout envie que cette aventure s’arrête, je n’ai pas envie de dire au revoir au personnage, surtout que je n’ai aucune idée de la manière dont cette histoire va se terminer. En tout cas, rendez vous l’année prochaine pour avoir mon avis final sur cette saga. Et aussi petite mention spéciale à Christopher, Matthew et Alastair. Je n’ai pas parlé d’eux dans cet article mais ce sont toujours des personnages que j’aime énormément.

Auteur : Cassandra Clare
Saga : The Last Hours
Titre : Chain of Iron
Edition : Walker Books
Nombre de pages : 688 pages
Prix : £24.99

5/5

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :