Chroniques,  Fantastique,  Romance

Dark Elements T1 : Baiser brûlant – Jennifer L. Armentrout

Layla est un être unique. Non seulement ses baisers sont capables de tuer n’importe qui ayant une âme, mais elle est aussi la seule représentante de son espèce : mi-gargouille, mi-démon. Or, quand on grandit au sein d’un clan de Gardiens chargés d’anéantir les créatures démoniaques pour protéger l’humanité, mieux vaut faire profil bas et cacher ses sentiments. En particulier auprès du charmant Zayne, qui la voit davantage comme une petite sœur. Lorsque Layla rencontre Roth, un démon aussi dangereux que séduisant, la liste de ses priorités change quelque peu. En effet, ce dernier prétend connaître tous ses secrets, notamment celui de ses origines…

Après avoir beaucoup aimé Lux, et avoir eu un gros coup de coeur énorme sur Covenant, je n’avais plus de nouveau livre de JLA et ça me manquait beaucoup. Par conséquent, j’ai fini par craquer et me lancer dans cette nouvelle saga. Ce qui m’a le plus tenté dès le départ est le synopsis puisque pour une fois, on avait une histoire non pas avec des vampires ou des loups-garous, mais avec des gargouilles. J’ai trouvé le concept incroyable et j’avais hâte de me lancer dedans !

Les âmes les plus pures sont capables des plus grands maux. Personne n’est parfait, peu importe qui l’on est et quel camp on défend.

Malheureusement, je n’ai pas aimé autant ce livre que ce à quoi je m’attendais, même il reste une très bonne lecture. En fait, ce qui m’a dérangé au départ est l’écriture. En effet, notamment dans les dialogues entre les personnages, j’avais l’impression que les échanges ne faisaient pas naturel, que ce n’était pas ma façon de parler. Cela m’est déjà arrivé avec l’écriture de certains auteurs néanmoins, j’ai été très surprise que ça m’arrive ici puisque avec les 2 sagas précédentes j’avais déjà lu 10 livres de Jennifer L. Armentrout et je n’avais pas eu ce problème dans les livres précédents. Néanmoins, je pense que cette impression est due à mes lectures précédentes puisque je sortais de Chain of Iron, un livre écrit en anglais du XXème siècle.

Lorsque les gens disparaissent sans explications, cela signifie généralement qu’ils avaient un nouveau code postal. Un truc du genre 666, et la mort était une bénédiction comparé à ce type de voyage.

Cependant, j’ai fini par m’habituer à l’écriture et ça ne m’a plus posé problème. Du côté de l’intrigue (qui était la chose que j’attendais le plus notamment avec les gargouilles), j’ai été absolument ravie ! Je n’avais encore jamais lu d’histoire avec des gargouilles et j’ai été heureuse de découvrir une nouvelle espèce, de nouvelles caractéristiques physiques et de nouveaux pouvoirs. L’intrigue avec les démons est également assez réussie, même si on retrouve les démons classiques comme Lucifer, Lillith et compagnie. J’ai trouvé que Jennifer L. Armentrout avait réussi à créer une histoire intrigante et intéressante. Il y a pas mal d’actions assez vite et des retournements de situations très intéressants. Ce n’est pas du tout une lecture passive et c’est agréable à lire !

Parfois, j’avais même l’impression que nous étions deux opposés. Tous mes doutes ressurgirent telles de vieilles connaissances dont on se passe volontiers. Je n’étais pas l’égale de Zayne et ne le serai jamais, quoi que je fasse.

Du côté des personnages, on est encore une fois sur un énième triangle amoureux. Je ne suis pas encore sûre de savoir si celui-ci sert vraiment à l’intrigue, j’aurai tendance à dire que non, mais pour une fois je me suis beaucoup attaché aux 2 protagonistes masculins. Je ne vous cache pas que j’ai une petite préférence concernant la romance mais je trouve qu’il y a un lien très particulier entre les personnages et une belle amitié entre les 2 garçons et Layla. Par contre, je ne me suis pas attachée tant que ça à Layla. Je l’ai trouvé un petit peu passive dans son histoire et j’attendais énormément le moment où elle allait enfin se poser des questions, essayer des choses, et ne pas juste se laisser aller et subir. Finalement, j’ai beaucoup aimé le charisme de Roth ainsi que la douceur de Zayne

Un amour vrai impliquait de partager les mêmes péchés gourmands. J’y croyais fermement.

Concernant la fin, je dois dire que je ne m’y attendais absolument pas ! Pourtant avec le recul je me souviens que Jennifer L. Armentrout aime bien ce type de fin qui termine sur un élément fort, sur un cliffhanger de manière à faire en sorte que le lecteur ressent un besoin vital pour lire la suite. En me lançant dans ce livre, et avec les difficultés que je ressentais vis-à-vis de l’écriture, je n’étais pas sûr de vouloir continuer mais alors là j’ai clairement besoin de lire la suite

Autrice : Jennifer L. Armentrout
Saga : Dark Elements
Titre : Baiser brûlant
Edition : J’ai lu
Nombre de pages : 445 pages
Prix : 14.90€

4/5

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :